Aux États-Unis

12 août 2019 19:39; Act: 13.08.2019 10:21 Print

Trump, toujours N°1 sur les théories du complot

D.Trump a allongé sa liste des thèses complotistes. Il a retweeté une info qui lie Bill Clinton à la mort du financier Jeffrey Epstein. Voici donc une liste de ses théories.

storybild

Le président américain est très proche de remporter la couronne de roi des complotistes avant les prochaines élections présidentielles, en novembre 2020 (photo: AFP/Brendan Smialowski)

Sur ce sujet
Une faute?

En retweetant un message alléguant, sans preuve, que l'ex-président démocrate Bill Clinton pourrait être lié à la mort du financier Jeffrey Epstein, Donald Trump a allongé la liste des thèses complotistes qu'il a contribué à propager. En voici une liste non exhaustive.

Ses collaborateurs espionnés
Parlant d'un «coup d'État manqué», le président américain a assuré en mai que l'enquête du FBI en 2016 sur les relations de Moscou avec son équipe de campagne, s'était doublée d'un «espionnage» de ses collaborateurs. Rien n'est venu étayer cette thèse.

Obama né au Kenya
Bien avant de se lancer dans la course à la présidence, le magnat de l'immobilier avait pris la tête d'une campagne infondée contestant la nationalité américaine de Barack Obama, en mettant en doute la validité de son certificat de naissance et donc sa légitimé à être président.

Le «Deep State»
Donald Trump a repris la thèse de l'existence d'un «État de l'ombre», une théorie relayée régulièrement par l'extrême droite américaine affirmant l'existence d'un gouvernement parallèle. Elle n'a jamais été prouvée.

M. Trump a ainsi déclaré en septembre 2018 qu'une tribune défavorable et non signée d'un haut responsable de son administration provenait du «Deep state».

Fraude électorale
M. Trump a répété que des «millions» de personnes ont voté, selon lui, de manière illégale à la présidentielle 2016 qu'il a portant remportée après avoir été distancé de près de 3 millions de voix par Hillary Clinton. Aucun élément concret n'est venu corroborer ses affirmations.

Vidéos anti-musulmanes
En novembre 2017, Donald Trump a relayé sur son compte Twitter trois vidéos islamophobes propagées par l'extrême droite britannique.

L'une d'elles, intitulée «Foule islamiste pousse un adolescent du toit et le bat à mort!», a été filmée en 2013 en Egypte durant des manifestations contre Abdel Fattah Al-Sissi, alors chef de l'armée.

L'assassin de Kennedy
Donald Trump a cherché à nuire à Ted Cruz, l'un de ses rivaux à la primaire républicaine pour l'élection de 2016, en affirmant que le père de celui-ci, Rafael Cruz, était proche de Lee Harvey Oswald, l'homme accusé d'avoir tiré sur John F. Kennedy en 1963.

Le juge et l'oreiller
Le président américain a publiquement mis en doute la cause naturelle de la mort d'Antonin Scalia, juge conservateur à la Cour suprême, décédé en février 2016 dans son sommeil, à 79 ans.

«Ils ont dit qu'ils avaient trouvé un oreiller sur son visage, ce qui est un endroit plutôt inhabituel pour trouver un oreiller», avait lancé un Donald Trump sceptique.

11 septembre
Donald Trump l'a dit et redit pendant la campagne présidentielle: des musulmans ont selon lui fêté dans le New Jersey les attentats du 11-Septembre. Aucune image n'existe de ces faits allégués.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ben-J le 12.08.2019 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le système a peur! Non ce n’est pas une fake news celle-ci! Tout le monde savait pour Epstein, Podesta et Clinton. Les masques vont tomber, nos enfants ne sont pas vos esclaves.

  • madmed le 12.08.2019 20:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand j'étais gamin et que je mentais on me.punissait et on me disait que je tournais mal et que si je continuais je terminerai sûrement en prison. lui il est devenu président de la plus grande force militaire au monde. m'aurait on menti?

  • Homer le 12.08.2019 21:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ah mince je pensais que c était lui la théorie du complot. Les Simpsons l avaient prévu c est pas du gros complot ça.

Les derniers commentaires

  • Danny Brasseur le 13.08.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le Deep State existe dans tous les pays capitalistes. Les preuves sont malheureusement nombreuses et deviennent inquiétantes.

    • Benoit le 13.08.2019 14:52 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous avez de nombreuses preuves irréfutables, citez-les !!!

  • Heineckel le 13.08.2019 00:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme d’habitutde les USA et leurs secrets ...

  • @ben j le 12.08.2019 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous oubliez les vidéos ou Donald Trump fait la fête avec Epstein.

  • @ben j le 12.08.2019 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes donc le seul à ne pas avoir vu Donald Trump en présence d'Epstein sur diverses vidéos?

  • virinoh le 12.08.2019 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit Tristo de facto! C’est triste mais c’est la réalité . la propagande empêche les gens de voir cela