USA-Iran

21 juin 2019 16:00; Act: 21.06.2019 19:31 Print

Trump veut frapper l'Iran, puis annule l'attaque

Le président américain a admis avoir ordonné des frappes de représailles contre l'Iran, qu'il a annulées dix minutes avant que les avions ne lancent leurs bombes.

storybild

Donald Trump n'est «pas pressé» de riposter. (photo: AFP/afp)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain Donald Trump a affirmé, vendredi, ne pas être «pressé» de répondre militairement à l'Iran, expliquant avoir annulé au dernier moment des frappes prévues jeudi soir, car elles auraient fait de nombreuses victimes et étaient à ses yeux disproportionnées.

Dans une série de tweets matinaux, M. Trump a détaillé le déroulement de la soirée de jeudi. «Nous étions armés et prêts à riposter la nuit dernière contre trois sites différents quand j'ai demandé combien allaient mourir. "150 personnes, monsieur", a été la réponse d'un général. Dix minutes avant la frappe, je l'ai stoppée, ce n'était pas proportionné par rapport à une attaque contre un drone», a écrit le président américain.

Jeudi, l'Iran a abattu un drone américain ayant, selon Téhéran, violé son espace aérien. Les États-Unis affirment eux qu'il a été abattu dans l'espace aérien international. «Je ne suis pas pressé, notre armée est prête et de loin la meilleure au monde, a ajouté M. Trump, se félicitant que les sanctions américaines contre l'Iran soient "cinglantes"». «L'Iran ne sera JAMAIS autorisé à avoir d'armes nucléaires, pas contre les États-Unis, et pas contre le MONDE!», a-t-il lancé.

(L'essentiel/afp)