Aux États-Unis

07 septembre 2018 07:31; Act: 07.09.2018 12:29 Print

Trump veut que le nom du «lâche» soit révélé

Donald Trump a appelé jeudi soir le «New York Times» à dévoiler l'identité de la personne qui a écrit une tribune pour dénoncer ses «pires penchants».

storybild

Donald Trump dénonce ces «anonymes qui défient les électeurs pour promouvoir leur programme secret».

Sur ce sujet

Dans un climat de suspicion et de paranoïa à la Maison-Blanche, Donald Trump a appelé jeudi soir le New York Times à révéler le nom du lâche qui a rédigé une tribune anonyme dénonçant son comportement erratique. «Personne ne sait qui sait», a-t-il lancé lors d'un meeting de campagne à Billings, dans le Montana, dénonçant ces «anonymes qui défient les électeurs pour promouvoir leur programme secret» et sont «une menace pour la démocratie elle-même». Au nom de la sécurité nationale, le quotidien devrait publier son nom «immédiatement», a-t-il ajouté, avant d'encourager les journalistes à enquêter avec détermination sur son identité:«Ce serait un bon scoop!».

Dans un texte intitulé: «Je fais partie de la résistance au sein de l'administration Trump», un membre de l'administration a raconté, sous couvert d'anonymat, comment lui et d'autres s'efforçaient de lutter de l'intérieur contre les «pires penchants» d'un président au leadership «mesquin», «impétueux» et «inefficace». La publication très controversée de ce témoignage anonyme, intervenue au lendemain de la diffusion d'extraits d'un livre explosif du journaliste d'investigation Bob Woodward, suscitait une myriade de questions à Washington et au-delà.

Scène incroyable

L'auteur mystérieux a-t-il écrit seul ou s'est-il fait le porte-parole d'un groupe plus large? Fait-il partie du cercle rapproché du président, au sein de la célèbre «West Wing», ou travaille-t-il dans un ministère? Finira-t-il par sortir du bois pour donner davantage de poids à son témoignage? La formulation utilisée par le New York Times - «haut responsable de l'administration Trump» - est suffisamment large pour laisser libre cours à toutes les interprétations et permettre à chacun de dresser sa liste, jusqu'aux hypothèses les plus farfelues. Fait rare, la première dame Melania a donné de la voix, dénonçant avec force, dans une réponse écrite à CNN, l'anonymat derrière lequel l'auteur de ce témoignage s'est réfugié. «Vous ne protégez pas ce pays, vous le sabotez par vos actes lâches», a-t-elle lancé à l'adresse de ce dernier.

Scène incroyable: le bureau du vice-président s'est senti tenu de publier un communiqué assenant que Mike Pence était blanc comme neige dans cette affaire. «Le vice-président signe les tribunes qu'il écrit», a souligné sur Twitter son porte-parole. «Le New York Times devrait avoir honte, tout comme la personne qui a écrit cette tribune fausse, absurde et lâche», a-t-il ajouté, assurant que l'équipe du «VP» était «au-dessus de telles manœuvres».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gaspard le 07.09.2018 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    Apres 3 semaines aux USA je peux affirmer que le « climat de paranoïa « concernant Trump se trouve seulement dans la presse Européenne.

  • Rino le 07.09.2018 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le moment actuel affiche la faiblesse de ce Président sans intellect d'adulte et s'enfonce de plus dans une situation de déluge. Mais comme toujours il ne réalise pas sa descente de popularité...sauf chez ses brebis de son camp.

  • CQFD le 07.09.2018 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    Cette demande ouverte de denonciation confirme le bien fonde des accusations portees contre lui et la nature du personnage !!

Les derniers commentaires

  • Lénine Staline Poutine le 07.09.2018 15:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours s'en prendre à lui? Même si la Russie la fait élire personne ne pourra le prouver. Qu'on le laisse tranquille pour qu'on le fasse réélire en 2020!

  • CQFD le 07.09.2018 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    Cette demande ouverte de denonciation confirme le bien fonde des accusations portees contre lui et la nature du personnage !!

  • Vince Schmitt le 07.09.2018 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    Il a le droit de continuer à vouloir.

  • Mimile le 07.09.2018 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le lâche, c'est Trump, qui s'est caché derrière une excuse médicale bidon pour éviter d'aller au Vietnam.

  • Rino le 07.09.2018 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le moment actuel affiche la faiblesse de ce Président sans intellect d'adulte et s'enfonce de plus dans une situation de déluge. Mais comme toujours il ne réalise pas sa descente de popularité...sauf chez ses brebis de son camp.

    • Rigoberta Menchu le 07.09.2018 11:08 Report dénoncer ce commentaire

      au contraire sa popularité augmente. Bien sûr vous ne lirez pas cela dans les médias qui sont presque exclusivement anti-Trump.

    • question? le 07.09.2018 11:39 Report dénoncer ce commentaire

      Vous parlez de Macron là, non?