Dans l'Himalaya

22 juillet 2019 12:45; Act: 22.07.2019 13:02 Print

Un alpiniste italien sauvé après 48h d'incertitude

Un alpiniste italien a été sauvé lundi matin, 48 heures après s'être grièvement blessé lors d'une chute de 500 mètres sur le Gasherbrum VII, dans le nord du Pakistan.

storybild

Son compagnon d'ascension l'a vu heurter les rochers à plusieurs reprises avant de s'arrêter à une altitude d'environ 6 300 mètres. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Francesco Cassardo, médecin piémontais de 30 ans, avait renoncé tout près du sommet (6 955 m) samedi matin et se préparait à redescendre au camp de base quand il a chuté, ont rapporté les médias italiens. Son compagnon d'ascension, Carlo Alberto (dit «Cala») Cimenti, 43 ans, qui était déjà bien plus bas, l'a vu heurter les rochers à plusieurs reprises avant de s'arrêter à une altitude d'environ 6 300 mètres. Cala est vite remonté à la hauteur de Francesco, qu'il a trouvé conscient mais souffrant de multiples fractures et d'un traumatisme crânien qui lui a fait perdre la vue pendant plusieurs heures.

Après avoir prévenu les secours, il est redescendu au camp de base chercher un duvet et un réchaud et s'est allongé à côté de Francesco, qui pris d'hallucinations avait retiré ses gants, pour l'aider à tenir toute la nuit dans le froid. Toute la journée de dimanche, les deux hommes ont espéré une évacuation par hélicoptère, mais les appareils étaient occupés à une autre opération de secours sur le K2 puis ont dû renoncer en raison de la chaleur.

Deux hélicoptères ont pu atterrir lundi à l'aube

Dans l'après-midi, quatre autres alpinistes polonais et canadien sont venus à la rescousse. Parmi eux, le Russo-Polonais Denis Urubko, qui avait participé au sauvetage périlleux de la Française Elisabeth Revol sur le Nanga Parbat en janvier 2018. Malgré la nuit tombante, les cinq hommes ont réussi à bricoler une civière de fortune avec des skis et à porter Francesco au camp de base, à 5 900 m d'altitude.

C'est là que deux hélicoptères ont pu atterrir lundi à l'aube pour évacuer l'Italien et un alpiniste russe blessé dans un autre incident. «L'excellente nouvelle que nous attendions. Comme d'habitude, les hélicoptères de l'armée ont fait un travail inestimable», a commenté sur les réseaux sociaux Stefano Pontecorvo, ambassadeur d'Italie au Pakistan. Hospitalisé à Skardu, Francesco Cassardo souffre de plusieurs fractures et subit actuellement des examens pour vérifier son état de santé général, a annoncé dans la matinée, le ministère italien des Affaires étrangères.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thomas2505 le 22.07.2019 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit!

  • Memepasenreve le 22.07.2019 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ces gens qui risquent leur vie pour des inconnus, c'est vraiment impressionnant, les pilotes sont aussi des champions.

Les derniers commentaires

  • Thomas2505 le 22.07.2019 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit!

  • Memepasenreve le 22.07.2019 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ces gens qui risquent leur vie pour des inconnus, c'est vraiment impressionnant, les pilotes sont aussi des champions.