Disparition inquiétante

17 juin 2019 07:19; Act: 17.06.2019 10:16 Print

Un Belge de 18 ans porté disparu en Australie

L'étudiant Theo Hayez n'a plus été vu depuis le 31 mai dernier. Son père a lancé lundi un appel à l'aide, dans le but de retrouver des témoins.

storybild

Theo Hayez (à droite) a été filmé par les caméras de vidéosurveillance d'un magasin. (photo: AFP/Handout)

Sur ce sujet
Une faute?

Le père d'un touriste belge de 18 ans, disparu fin mai en Australie, a lancé lundi un appel à l'aide pour le retrouver, alors que la police a admis être «déconcertée» par la disparition du jeune homme. Theo Hayez a été vu pour la dernière fois le 31 mai dans un hôtel de Byron Bay, une ville réputée pour ses spots de surf, à 750 kilomètres au nord de Sydney. La police de l'État de Nouvelle-Galles du Sud a été alertée le 6 juin de sa disparition, le jeune homme n'ayant pas regagné son hôtel. Elle a mené de vaines recherches dans la brousse et au large de la côte.

«J'ai promis au petit frère de Theo, Lucas, que je ramènerai son frère à la maison. S'il vous plaît, aidez-moi à tenir la promesse que je lui ai faite», a déclaré Laurent Hayez, la voix brisée par l'émotion. Un responsable de la police, David Roptell, a annoncé lors d'une conférence de presse la diffusion d'une vidéo montrant le jeune homme en train d'acheter de l'alcool dans un magasin, le 31 mai, dans l'espoir que les images réveillent la mémoire d'éventuels témoins. «Si des gens se trouvaient dans le secteur à ce moment-là», a déclaré M. Roptell, ils pourraient «avoir des informations sur les circonstances de la disparition de Theo Hayez».

Pas de paiement depuis sa disparition

«Nous sommes déconcertés car c'est tout ce que nous avons», a-t-il ajouté, en précisant que toutes les pistes étaient examinées, y compris celle de l'homicide. Il a également insisté sur le fait qu'il n'est pas dans les habitudes du jeune homme de ne pas donner de nouvelles, et qu'il aurait dû rentrer chez lui après avoir visité Byron Bay.

Theo Hayez aurait utilisé l'application de messagerie WhatsApp la nuit de sa disparition, et son père, qui s'est rendu à Byron Bay pour rencontrer les policiers, a demandé que son compte soit ouvert aux enquêteurs. «Nous comprenons la politique de confidentialité et nous respectons cela. Cependant, il s'agit d'aider une personne qui se trouve en grave danger... Chaque minute compte», a dit M. Hayez, en larmes, lors de la conférence de presse. Le passeport de Theo Hayez et ses effets personnels ont été retrouvés à l'hôtel et, selon la police, il n'a effectué aucun paiement depuis sa disparition.

(L'essentiel/afp)