Aux États-Unis

03 mars 2021 22:40; Act: 04.03.2021 12:18 Print

Un bol acheté 35 dollars en vaut au moins 300 000

Un amateur peut se targuer d’un joli coup: la porcelaine chinoise qu’il a acquise pour 35 dollars dans un vide-grenier date du XVe siècle. Il n’en existe que six dans le monde.

storybild

L’expertise a démontré que le bol fut peint pour la cour de l’empereur Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming. (photo: Sotheby’s)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est ce qui s’appelle «chiner»: un petit bol de porcelaine chinois, acheté 35 dollars dans un vide-grenier du Connecticut, dans le nord-est des États-Unis, va être mis sous le marteau chez Sotheby’s pour une valeur estimée entre 300 000 et 500 000 dollars.

L’heureux «découvreur», dont le nom n’a pas été révélé, a fait expertiser le bol aux délicats motifs floraux par la maison d’enchères, d’abord en envoyant des photos, puis en apportant l’objet lui-même: il s’avère qu’il date du XVe siècle et qu’il fut peint pour la cour de l’empereur Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming.

De la Chine au Connecticut

Sa forme et son motif floral «très distinctifs» le classent dans une catégorie de bols rarissimes – seuls six autres bols comparables ont été identifiés dans le monde, a indiqué à l’AFP Angela McAteer, responsable des arts chinois chez Sotheby’s à New York.

Sur ces six, cinq sont dans des musées – deux à Taïpei, deux à Londres, un à Téhéran. Le sixième a été «vu pour la dernière fois sur le marché en 2007», dit-elle. Dans ces conditions, la vente, prévue le 17 mars, devrait intéresser autant les collectionneurs privés que les institutions, dit-elle. Quant à savoir comment le bol a cheminé de la Chine jusqu’au Connecticut à travers les siècles, on ne le saura sans doute jamais, dit-elle.

Beaucoup de pièces d’art chinoises sont arrivées dans les foyers occidentaux au XIXe siècle, et ont ensuite été transmises de génération en génération, sans documentation particulière.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La coupe est pleine.... le 04.03.2021 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Celui qui l'a vendu a changé de métier. Ras le bol de se faire avoir !

  • Justme le 04.03.2021 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis sur que celui qu il a vendu 35 dollars a du se dire allez je l ai bien arnaqué mdrrr

  • TontonB le 03.03.2021 23:10 Report dénoncer ce commentaire

    Il ... "va être mis sous le marteau" ... de la porcelaine sous le marteau ? est-ce bien raisonnable ?

Les derniers commentaires

  • MausiMaus le 06.03.2021 10:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il a eu du bol ;)

  • kopp92i le 05.03.2021 04:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vend le et achete du Bitcoin

  • La coupe est pleine.... le 04.03.2021 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Celui qui l'a vendu a changé de métier. Ras le bol de se faire avoir !

  • Justme le 04.03.2021 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis sur que celui qu il a vendu 35 dollars a du se dire allez je l ai bien arnaqué mdrrr

  • tep le 04.03.2021 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est ce qui s’appelle « avoir du bol »