Crash en Indonésie

08 novembre 2018 07:09; Act: 08.11.2018 09:04 Print

Un capteur pourrait être en cause, selon Boeing

L'accident du vol 610 de Lion Air, la semaine dernière en Indonésie, serait lié à un problème technique au niveau d'une sonde d'angle d'attaque. Des questions restent en suspens.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

«Le comité de sécurité des transports indonésien a indiqué que le vol 610 de Lion Air a reçu des informations erronées d'un des capteurs d'incidence (AOA, Angle of Attack sensor)», a indiqué Boeing. Le constructeur a publié une actualisation «de son manuel d'exploitation indiquant aux opérateurs les procédures que les équipages doivent suivre en cas d'informations erronées issues de (ces) capteurs», poursuit-il. La FAA, le régulateur aérien américain, a indiqué qu'elle allait prendre une directive pour rendre obligatoires les conseils de Boeing pour tous les clients du 737 MAX.

Les capteurs en question, aussi appelés sondes d'angle d'attaque, donnent l'angle de vol de l'appareil et sont potentiellement des avertisseurs de décrochage. Boeing n'a pas précisé si l'erreur se situait au niveau du capteur ou des systèmes avioniques, ou des deux en même temps. Le vol JT610 opéré par Lion Air à destination de Pangkal Pinang a plongé à grande vitesse dans la mer de Java, moins d'une demi-heure après avoir décollé de Jakarta, le 29 octobre. Ce plongeon inexpliqué a entraîné la mort des 189 passagers et membres d'équipage. L'appareil en cause était un Boeing 737-Max 8, un des plus récents modèles du constructeur. Et l'appareil n'était entré en service qu'au mois d'août dans la flotte de la compagnie à bas coût.

Un rapport préliminaire sur les causes de l'accident est attendu à la fin du mois. Les enquêteurs indonésiens ont indiqué que l'appareil avait enregistré des problèmes techniques au cours de ses quatre derniers vols, dont un vol marqué par des problèmes simultanés des capteurs d'incidence et de l'anémomètre, qui mesure la vitesse. Au cours d'un vol entre Bali et Jakarta, le dernier avant le crash, les deux capteurs d'incidence de l'appareil montraient une différence de 20 degrés, alors qu'ils auraient dû être alignés, a indiqué Soerjanto Tjahjono, chef du comité de sécurité des transports indonésien. L'avion a fait l'objet de réparations avant d'être remis en service.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 08.11.2018 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est récurrant, les capteurs défecteux dans les avions et dans les voitures. Pourtant on va mettre des voitures sans (le contrôle du) chauffeur sur nos voies publiques, qui ne fonctionnent qu'avec des capteurs... et les gens pensent que cela améliorera la sécurité...

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 08.11.2018 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est récurrant, les capteurs défecteux dans les avions et dans les voitures. Pourtant on va mettre des voitures sans (le contrôle du) chauffeur sur nos voies publiques, qui ne fonctionnent qu'avec des capteurs... et les gens pensent que cela améliorera la sécurité...

    • l'ourson le 08.11.2018 15:53 Report dénoncer ce commentaire

      Les robots défectueux seront toujours toujours plus fiable que la majorité des humains

    • Late le 08.11.2018 20:05 Report dénoncer ce commentaire

      @Unicorn: Le capteur en soi est une bonne chose et très important! Le problème est qu'il doit passer des révisions régulières et certaines pièces doivent être renouvelées de temps en temps.