Découverte

09 juin 2017 21:27; Act: 09.06.2017 21:40 Print

Un champignon qui date du temps des dinosaures

Des scientifiques ont découvert le fossile rare d'un champignon datant d'environ 115 millions d'années, de très loin le plus ancien spécimen jamais trouvé.

storybild

Ce petit champignon de cinq centimètres de haut a été mis au jour au Brésil qui se trouvait à l'époque sur le super-continent du Gondwana. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce petit champignon de cinq centimètres de haut, identique à ses lointains descendants contemporains, a été mis au jour au Brésil qui se trouvait à l'époque sur le super-continent du Gondwana. Cette énorme masse continentale s'est ensuite brisée pour former l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Antarctique, l'Inde et l'Australie. Une observation avec un microscope électronique, a révélé qu'il avait des branchies sous son chapeau plutôt que des spores ou des épines, des structures qui peuvent aider à identifier les espèces de champignon, précise Sam Heads, un paléontologiste de l'Université d'Illinois à Urbana-Champaign.

Il est co-auteur de cette communication qui fait l'objet d'une présentation dans la dernière édition de la revue américaine PLos One datée du 7 juin. Ces chercheurs ont classé ce champignon dans l'ordre des agaricales qu'ils ont baptisé «Gondwanagaricites magnificus». Tombé dans une rivière à la suite probablement d'un glissement de terrain, ce champignon a été emporté vers un lagon où il a été enterré dans des sédiments et s'est fossilisé, un scénario conforté par les fossiles d'insectes et de plantes trouvés au même endroit.

Piétiné par les dinosaures

Selon, le professeur Heads, l'eau de ce lagon devait être très salée et contenir peu d'oxygène, empêchant toute vie dans ses fonds. «Ce fossile est assez étonnant car les champignons sont vraiment éphémères», pointe ce chercheur. «Dès qu'ils sortent de terre, ils poussent et généralement disparaissent en quelques jours», ajoute-t-il. De plus, leurs chair et structures sont fragiles et se dégradent très rapidement ce qui fait que les chances de fossilisation sont extrêmement faibles, explique-t-il.

Des filaments fongiques fossilisés avaient déjà été découverts datant de plusieurs centaines de millions d'années mais seulement dix champignons entiers fossilisés avaient été trouvés dont le plus ancien remontait à 99 millions d'années. Au moment où «Gondwanagaricites magnificus» est sorti de terre, les toutes premières plantes à fleur étaient apparues et connaissaient une énorme évolution, relève le professeur Heads. «Il y avait aussi des dinosaures qui piétinaient ces lieux et des ptérosaures qui volaient dans le ciel ainsi qu'une faune très différente», ajoute-t-il.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.