Violences au Congrès

13 janvier 2021 16:54; Act: 13.01.2021 19:16 Print

Un champion olympique parmi les manifestants

L'ancien nageur Klete Keller, deux fois champion olympique en relais, a été identifié parmi les manifestants pro-Trump qui ont fait irruption dans le Capitole américain.

Sur ce sujet
Une faute?

Le New York Times et SwimSwam, un site d'information sur la natation, affirment que Keller a fait partie de ceux qui ont pénétré dans le bâtiment qui sert de siège au Congrès, le pouvoir législatif des États-Unis, interrompant la session qui devait confirmer la victoire de Joe Biden à la présidentielle. Une vidéo publiée par le site conservateur Townhall montre des images de Keller portant une veste de l'équipe olympique américaine, à l'intérieur de la rotonde du Capitole, alors que la police tentait d'évacuer les gens de la zone.

Plusieurs anciens coéquipiers et entraîneurs, sous couvert d'anonymat, l'ont identifié auprès des médias précités. Aucune vidéo n'a montré Keller agissant de manière violente, affirme le NY Times, mais le simple fait de s'être trouvé en cet endroit l'expose à des accusations fédérales pour entrée par effraction et trouble à l'ordre public.

170 suspects identifiés

Âgé de 38 ans, il a été médaillé d'or lors des Jeux olympiques d'Athènes en 2004 et de Pékin en 2008 avec le relais américain (4x200 m), aux côtés de Michael Phelps. Il a également remporté l'argent dans cette même épreuve en 2000 à Sydney et a été médaillé de bronze à titre individuel, au 400 mètres nage libre aux Jeux de 2000 et 2004.

Selon le NY Times, Keller a récemment travaillé en tant qu'agent immobilier à Colorado Springs, ville où se trouve le Comité olympique américain. Depuis les violences de mercredi dernier, qui ont fait cinq morts, dont un policier, autour et à l'intérieur du Capitole, la police fédérale cherche à retrouver tous ceux ayant pénétré dans ce lieu. Beaucoup d'images ont circulé sur les réseaux sociaux, souvent postées par les manifestants eux-mêmes.

Soixante-dix personnes ont déjà été inculpées, 170 suspects identifiés et les autorités judiciaires anticipent des «centaines» d'inculpations sur les mois à venir, a déclaré mardi un haut-responsable du ministère de la Justice à Washington.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Enrique le 14.01.2021 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle Klete ce Paye!

  • Abalus le 13.01.2021 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin il se lance dans le grand bain

  • georgette le 13.01.2021 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Justice On appelle ça du Brainwashing. Et apparement ça marche.

Les derniers commentaires

  • Enrique le 14.01.2021 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle Klete ce Paye!

  • georgette le 13.01.2021 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Justice On appelle ça du Brainwashing. Et apparement ça marche.

  • Abalus le 13.01.2021 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin il se lance dans le grand bain

  • nofreedomofspeech le 13.01.2021 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    allez, c'est fini les libertes des opinions politiques aux USA. pro-Trumps vont aller dans les camps?

  • Justice le 13.01.2021 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    La presse donne beaucoup moins d informations sur les individus quand il s agit des démocrates ou de l extrême gauche. Une presse partisane digne de l ex URSS.