Mort du général Soleimani

22 janvier 2021 21:20; Act: 22.01.2021 21:22 Print

Un compte Twitter menace Donald Trump

L’ancien président des Etats-Unis avait ordonné la frappe qui a tué le général irakien en janvier 2020. Trump est tenu pour responsable de la mort de celui qui dirigeait l’armée idéologique de la République islamique iranienne.

Sur ce sujet
Une faute?

Un Donald Trump jouant au golf sous l’ombre menaçante d’un aéronef: un compte Twitter lié au guide suprême iranien publie un appel à la vengeance pour l’assassinat du général Qassem Soleimani semblant viser son commanditaire, l’ancien président américain. «La vengeance est inévitable. Le meurtrier de Soleimani et celui qui a ordonné le meurtre doivent subir la vengeance», indique le message en persan publié jeudi peu avant minuit par @khamenei_site, compte d’un site internet de l’ayatollah Ali Khamenei.

Ces propos, tenus par le passé par le numéro un iranien, sont accompagnés d’un photomontage montrant Donald Trump jouant sur un golf en bord de mer que survole un aéronef de forme triangulaire dont on ne voit que l’ombre projetée sur le green. Architecte de la stratégie d’influence régionale de l’Iran, le général Qassem Soleimani était le chef de la Force Qods, chargée des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique. Il a été éliminé le 3 janvier 2020 à Bagdad par une frappe de drone américain ordonnée par Donald Trump. Ce dernier a quitté ses fonctions mercredi pour laisser la place à son successeur Joe Biden, et s’est retiré dans son golf de Mar-a-Lago en Floride (Sud-Est des Etats-Unis).

Déjà épinglé par Twitter

Le guide suprême a promis et répété que la mort de Soleimani serait vengée. Le 1er janvier, lors d’une cérémonie à la mémoire de l’officier, le chef de l’Autorité judiciaire iranienne, Ebrahim Raïssi, avait déclaré que ses assassins ne seraient «nulle part en sécurité sur cette terre». «Ne pensez pas que quelqu’un comme le président de l’Amérique, qui apparaît comme un assassin ou qui a ordonné un assassinat, peut s’en tirer (…) Jamais», avait-il dit. «La vengeance peut avoir lieu à tout moment», affirme le compte Twitter du site du guide iranien.

Le 9 janvier, Twitter avait supprimé un message publié par un des comptes Twitter de M. Khamenei interdisant l’importation de vaccins contre le Covid-19 fabriqués aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, en jugeant qu’on ne pouvait pas faire confiance à ces deux pays. Le réseau social avait estimé que ce tweet enfreignait «spécifiquement la politique (de Twitter) sur les informations trompeuses sur le Covid-19».

(L'essentiel/AFPE)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • GRAND Maître le 23.01.2021 11:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entre Twitter et Facebook, aucun contrôle, les gouvernants les laissent faire. Bravo la Chine qui a mieux compris ce qu'est ce poison social. Malgré que la Chine ait bien d'autres travers à corriger sur la liberté.

  • Fjotolf H. le 23.01.2021 01:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le com’te la par contre on le laisse ouvert, c’est ça?

Les derniers commentaires

  • GRAND Maître le 23.01.2021 11:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entre Twitter et Facebook, aucun contrôle, les gouvernants les laissent faire. Bravo la Chine qui a mieux compris ce qu'est ce poison social. Malgré que la Chine ait bien d'autres travers à corriger sur la liberté.

  • Fjotolf H. le 23.01.2021 01:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le com’te la par contre on le laisse ouvert, c’est ça?