Kazakhstan

28 août 2021 11:48; Act: 28.08.2021 12:23 Print

Un dépôt de munitions explose, au moins 13 morts

Treize personnes ont été tuées dans les explosions survenues jeudi soir dans un dépôt de munitions au Kazakhstan et trois sont toujours portées disparues.

Sur ce sujet
Une faute?

Les déflagrations se sont produites jeudi soir à l'intérieur d'un dépôt de munitions du ministère de la Défense dans la région méridionale de Jambyl, faisant aussi des dizaines de blessés et conduisant à l'évacuation de plus de mille habitants des villages voisins. Alors que le bilan faisait état vendredi soir de douze morts, le ministère de Situations d'urgence a annoncé samedi qu'un treizième corps avait été retrouvé, sans qu'il soit pour le moment identifié. «Les recherches pour retrouver trois disparus se poursuivent», a précisé le ministère dans un communiqué.

Le président Kassym-Jomart Tokayev a annoncé sur Twitter que dimanche serait un jour de deuil national, louant l'«héroïsme» des militaires et des secouristes morts dans la catastrophe. Vendredi, il avait reconnu l'existence de «problèmes systémiques» dans le stockage des munitions au Kazakhstan.

Incidents réguliers

Les incidents qui se produisent régulièrement dans les dépôts militaires kazakhs de l'ère soviétique sont une source de préoccupation pour le gouvernement. Un autre dépôt situé près de la ville d'Arys, dans le sud, a connu trois explosions mortelles au cours de la dernière décennie.

Le ministère de la Défense a expliqué qu'une partie des munitions stockées à Jambyl avait été transférée du site d'Arys. Selon le ministère, un incendie s'est déclenché jeudi soir, puis s'est rapidement propagé vers des munitions, entraînant plusieurs détonations.

À travers toute l'ex-URSS, les explosions dans des dépôts d'armes sont fréquentes et souvent causées par des négligences, des conditions de stockages périlleuses ou l'état de délabrement des infrastructures.

(L'essentiel/AFP)