Selon Trump

15 février 2018 14:29; Act: 15.02.2018 14:48 Print

Un «déséquilibré» en cause, pas les armes à feu

Le président américain a mis la fusillade dans un lycée de Floride, qui a coûté la vie mercredi à 17 personnes, sur le compte d'un déséquilibré et d'un manque de vigilance.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Tant de signes que le tireur de Floride était un déséquilibré mental, même viré de l'école pour son mauvais comportement erratique. Les voisins et ses camarades de classe savaient qu'il représentait un gros problème. Toujours les signaler aux autorités, encore et encore!», a tweeté le président, tôt jeudi matin.

M. Trump n'évoque à aucun moment le problème des armes à feu alors que le tireur de 19 ans, Nikolas Cruz, était armé d'un fusil d'assaut semi-automatique AR-15 et de nombreux chargeurs quand il a pénétré dans le lycée Marjory Stoneman Douglas, mercredi, peu avant la fin des cours. Cette tuerie est la pire dans une école depuis le massacre de 20 enfants de cours primaire et 6 adultes à Sandy Hook, le 14 décembre 2012.

(L'essentiel/AFP)