Astronomie

23 juillet 2021 10:29; Act: 23.07.2021 12:29 Print

Un disque de gaz détecté autour d'une exoplanète

La détection d'un disque de gaz et de poussière ceinturant une planète, hors de notre système solaire, va permettre de mieux comprendre la formation des planètes et des lunes.

storybild

Les astronomes ont rapporté la première détection sans équivoque d’un disque de gaz et de poussière, encerclant une planète en dehors de notre système solaire et susceptible de former des lunes. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un disque de gaz et de poussière ceinturant une planète hors de notre système solaire: cette observation par des astronomes, la première sans équivoque, va permettre d’aider à vérifier les théories sur la formation des planètes et des lunes. C’est l’aboutissement d’une quête entamée en 2018 avec la découverte de PDS 70b, une jeune planète en formation proche de l’étoile PDS 70. Son système est très proche du nôtre, à «seulement» 370 années-lumière, dans la constellation du Centaure.

L’année suivante, des astronomes y détectent pour la première fois un disque de gaz et de poussière ceinturant une deuxième planète, PDS 70c, découverte avec le Très grand télescope (VLT) de l’Observatoire européen austral (ESO). En combinant ces observations avec celles qu’ils ont réalisées avec le radiotélescope ALMA, les scientifiques supposent alors que le disque de matière permet la formation de lunes autour de la planète PDS 70c. Aujourd’hui, de nouvelles observations réalisées avec ALMA «présentent la détection claire d’un disque dans lequel des satellites pourraient se former», déclare Myriam Benisty, astronome à l’Université de Grenoble et principale auteure d’une étude sur le sujet parue jeudi, dans The Astrophysical Journal Letter.

Entre l’étoile et le disque

Les astronomes savaient depuis 2006 que l’étoile PDS 70 était ceinturée d’un très large disque de matière, mais les limites de leurs instruments leur laissaient juste supposer la présence d’au moins une planète entre l’étoile et le disque. Les deux planètes qui y ont été découvertes ont un grand intérêt car elles appartiennent à un système stellaire juvénile. Leur étoile, PDS 70, n’a qu’environ 5,4 millions d’années. Par comparaison, notre Soleil est un grand vieillard, avec plus de 4,6 milliards d’années au compteur.

«Plus de 4 000 exoplanètes (des planètes existant en dehors de notre système solaire) ont été identifiées à ce jour, mais elles ont toutes été détectées dans des systèmes matures», explique l’astronome Miriam Keppler, chercheuse à l’Institut d’Astronomie Max Planck, coauteure de l’étude. C’est elle qui avait découvert PDS 70b en 2018. Avec sa compagne PDS 70c, ces deux planètes «sont les deux seules exoplanètes détectées à ce jour qui sont encore au stade de leur formation», explique-t-elle dans le communiqué de l’ESO.

Lunes en orbite

Les astronomes étudient beaucoup d’autres exoplanètes, à peine plus âgées, «qui ont plutôt entre 10 et 30 millions d’années», indique l’astronome Anthony Boccaletti, de l’Observatoire de Paris-PSL. «Mais la formation d’une planète se fait très vite, dans les premiers millions d’années».

Ces géantes gazeuses, comme Jupiter, ont une masse au moins égale à cette dernière. Le disque de matière qui entoure PDS 70c en contient suffisamment pour former l’équivalent de trois de notre Lune. Jupiter, qui est bien plus vieille, compte quatre lunes, et des dizaines de plus petits satellites. Question de génération, explique Myriam Benisty, qui range PDS 70 dans l’adolescence: «C’est un système avec beaucoup de matière d’origine de la formation stellaire, mais une fois que le disque va se dissiper, il y aura peut-être des collisions, et tout un bazar avant d’aboutir à un système bien rangé comme le nôtre».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pat le 23.07.2021 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça serait plus intelligent d'investir tous ce fric pour notre planète au lieu de courir derrière les étoiles..

  • E=mc2 le 23.07.2021 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Très bel article! On en demande plus souvent des comme çà svp!

Les derniers commentaires

  • E=mc2 le 23.07.2021 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Très bel article! On en demande plus souvent des comme çà svp!

  • Pat le 23.07.2021 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça serait plus intelligent d'investir tous ce fric pour notre planète au lieu de courir derrière les étoiles..