Aux États-Unis

25 novembre 2020 13:59; Act: 25.11.2020 14:43 Print

Un écureuil se prend une cuite dans son jardin

Attendrie par un petit animal venant régulièrement dans son jardin, une Américaine lui a donné de vieilles poires à grignoter. Elles étaient fermentées.

Sur ce sujet
Une faute?

Les images, publiées dimanche sur Twitter, ont déjà été vues près de 2 millions de fois. Tournées vendredi dans le jardin d’une maison d’Inver Grove Heights (Minnesota), elles montrent la mésaventure hilarante d’un écureuil un peu trop gourmand. Installé sur une petite table, l’animal tape gaiement dans un bol déposé là quand son regard devient soudainement vide et qu’il manque de tomber à la renverse: il est ivre.

L’écureuil se rattrape de justesse au bol bleu mais son corps repart vers l’arrière et le malheureux a bien du mal à garder l’équilibre. Il reprend rapidement ses esprits et retourne à son casse-croûte. L’autrice de la vidéo raconte que tout a commencé quand elle a décidé de nettoyer son frigo, vendredi. «J’ai trouvé un très vieux sac de poires au fond. Au lieu de les jeter, j’en ai laissé deux pour Hamlet (NDLR: le cochon domestique de la famille)», raconte Kathleen au Daily Mail.

«Je me suis inquiétée pour lui toute la nuit»

Comme il faisait froid ce jour-là, le porc n’a mangé qu’une poire avant de retourner à l’intérieur. «Je n’ai pas réalisé qu’il en avait laissé une sous la table dehors jusqu’à ce que je voie le petit écureuil s’en emparer joyeusement et s’enfuir avec dans les arbres», témoigne l’Américaine. Du coup, pour faire plaisir au petit animal, Kathleen a déposé le reste de ses poires à l’extérieur.

Quand le rongeur est revenu un peu plus tard dans la journée, la mère de famille a remarqué qu’il semblait saoul. «Il se penchait en arrière tout en mangeant. C’est là que je me suis rendu compte que les poires devaient avoir fermenté dans le fond du réfrigérateur», explique-t-elle. Inquiète, Kathleen a jeté les fruits mais a laissé le bol bleu, qu’elle a rempli de maïs et de graines. «Je me suis inquiétée pour lui toute la nuit», confie-t-elle. Le lendemain, l’écureuil est revenu pour sa visite quotidienne, en pleine possession de ses moyens.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Lilly le 25.11.2020 14:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre titi n’amour....

  • moussdiouf le 25.11.2020 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hmmm ca va donner des idees aux petits plaisantins

  • Almiranta IZA Kirkka le 25.11.2020 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Dans les bandes dessinées, les Watchers sont l'une des espèces les plus anciennes de l'univers américain. Ils se consacrent à l'observation et à la compilation d'informations sur tous les aspects de l'univers sans interférer ...

Les derniers commentaires

  • moussdiouf le 25.11.2020 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hmmm ca va donner des idees aux petits plaisantins

  • Almiranta IZA Kirkka le 25.11.2020 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Dans les bandes dessinées, les Watchers sont l'une des espèces les plus anciennes de l'univers américain. Ils se consacrent à l'observation et à la compilation d'informations sur tous les aspects de l'univers sans interférer ...

  • Lilly le 25.11.2020 14:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre titi n’amour....