En Australie

09 octobre 2019 09:33; Act: 09.10.2019 10:12 Print

Un entraîneur hippique utilisait un genre de taser

Un entraîneur hippique australien renommé a été inculpé, mercredi, pour possession d'instruments de stimulation électrique destinés aux chevaux.

storybild

L'homme a été arrêté dans ses propriétés en possession de «jiggers», des instruments inspirés du Taser et utilisés pour accroître les performances des chevaux. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un entraîneur hippique australien renommé a été inculpé mercredi, pour cruauté envers des animaux, après avoir été interdit de courses pendant quatre ans pour possession d'instruments de stimulation électrique destinés aux chevaux. Cet homme de 49 ans a aussi été inculpé pour conspiration en vue d'escroquer des organisateurs de courses et possession illégale d'une arme, à la suite d'une perquisition en janvier, au sein de deux propriétés, a indiqué la police, dans un communiqué.

Selon la télévision publique australienne ABC, il s'agit de l' entraîneur hippique australien Darren Weir. Ce dernier fait déjà l'objet d'une interdiction d'exercer sa profession dans l’État de Victoria (sud) après avoir été arrêté dans ses propriétés en possession de «jiggers», des instruments inspirés du Taser et utilisés pour accroître les performances des chevaux.

Trois autres hommes sont également mis en examen pour les mêmes chefs auxquels s'ajoute celui de possession de drogue. Darren Weir doit comparaître le 23 octobre, devant un tribunal de Melbourne.

(L'essentiel/afp)