Phénomène météorologique

10 septembre 2018 12:51; Act: 10.09.2018 13:44 Print

Un épisode El Niño devrait bientôt se produire

Il y a 70% de probabilité que survienne le phénomène El Niño, un grave épisode météo poussant à la hausse la moyenne mondiale des températures, fin 2018.

storybild

Selon les régions du monde, El Niño entraîne des sécheresses ou des inondations. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«D'après les prévisions des modèles et les interprétations des experts, il est probable à 70% environ que les conditions observées atteignent le stade d'un épisode El Niño de faible intensité au dernier trimestre de 2018 et pendant l'hiver boréal 2018/19», a indiqué l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence de l'ONU basée à Genève, dans un communiqué. «Autrement dit, ce scénario est deux fois plus probable que celui d'une persistance des conditions neutres», ont souligné les experts.

«Ce réchauffement pourrait (...) intervenir très vite, entre septembre et novembre déjà, bien que les prévisions en question soient incertaines», a ajouté l'OMM. Le phénomène El Niño réapparaît régulièrement et se traduit par une hausse de la température de l'océan Pacifique, poussant la moyenne des températures à la hausse et affectant les précipitations mondiales. L'agence de l'ONU note que l'intensité du prochain épisode El Niño est «incertaine vu que les résultats des prévisions numériques oscillent entre des conditions neutres et un Niño d'intensité modérée».

Elle estime toutefois que «l'arrivée d'un puissant Niño semble peu probable». El Niño est un phénomène météo qui a une incidence majeure sur le climat mondial, se traduisant, selon les régions du monde, par des sécheresses et des inondations. L'OMM souligne que le phénomène El Niño n'est pas le seul facteur qui détermine les régimes climatiques à l'échelle du globe. En outre, selon les experts, il n'y a pas nécessairement de corrélation directe entre l'intensité d'un épisode Niño et l'ampleur de ses incidences.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Natalia le 10.09.2018 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Abkhazie le climat est bien plus humide sur la côte mais aussi en montagne !!!

  • Vladimir Vladimirovitch le 10.09.2018 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un phénomène mal connu et pourtant on dira encore que c'est le réchauffage !!!

  • juan le 10.09.2018 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux qui croient que si réchauffement climatique il y a c'est de la faute de l'homme : combien de réchauffements climatique il y a eu environ? 5 ou 6 apparemment. L'homme n'existait pas dans aucun de ces réchauffements ! Un simple fait . Mais si cela crée de l'emploi et fait vendre...pourquoi pas....

Les derniers commentaires

  • Blanc le 11.09.2018 08:29 Report dénoncer ce commentaire

    Les scientifiques nous préviennent depuis longtemps de ce phénomène du changement climatique. Nous avons tous pu constater par nous même qu'ils avaient raison. Cette année, les récoltes ont été catastrophiques malgré le fait que nous avons eu une année La Nina, censée être froide. Cet article nous dît que les prochaines années seront bien plus chaudes, car sous l'influence de El Ninio.

  • peter le 10.09.2018 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui est très probable, nino ou pas nino.... c'est que nous allons tous griller dans quelques années.

  • juan le 10.09.2018 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux qui croient que si réchauffement climatique il y a c'est de la faute de l'homme : combien de réchauffements climatique il y a eu environ? 5 ou 6 apparemment. L'homme n'existait pas dans aucun de ces réchauffements ! Un simple fait . Mais si cela crée de l'emploi et fait vendre...pourquoi pas....

    • Fred le 10.09.2018 17:47 Report dénoncer ce commentaire

      @ Juan: Toi au moins tu as tout compris et ce que tu dis est confirmé par les carottages de glace en Antarctique. Ces mensonges ne crée pas d'emploi mais permette de lever des taxes et appauvrir les populations afin qu'une guerre éclate vers 2020 afin de relancer l'industrie des armes à feu.

    • Margharita Pourri le 10.09.2018 18:23 Report dénoncer ce commentaire

      Qu'allons-nous tous devenir??????

    • Fred doudou le 10.09.2018 19:28 Report dénoncer ce commentaire

      La terre a connu plusieurs épisodes de réchauffements extrêmes puis de glaciations bien avant l’appatition de l’homme. J’ai encore vu ce WE un reportage sur une chaîne française parlant de l’erosion des côtes c’est un phénomène 100% naturel qui a façonné le paysage que nous connaissons et continue à le façonner. Construire au bord des falaises en pensant qu’elles ne bougeraient pas était une folie

    • Sandro le 10.09.2018 19:29 Report dénoncer ce commentaire

      @Margharita Pourri le 10.09.2018 18:23: Oh, nous serons comme la saucisse sur le grill.

    • Qui vivra... le 10.09.2018 21:59 Report dénoncer ce commentaire

      Oui la planète et le vivant ont déjà connu ça. Mais pas sur un laps de temps si court, selon certains experts. Ce qui est inquiétant c'est la hausse des températures mais aussi la vitesse à laquelle elle se produit. J'aimerais bien que les septiques aient raison. L'avenir plus ou moins proche nous le dira.

    • Cr15 le 10.09.2018 22:04 Report dénoncer ce commentaire

      @Juan et @Fred; ce que vous ne savez pas c'est que les cycles de rechauffements climatiques ne se sont pas fait sur plusieurs milliers d'annees comme le montre le carottage mais sur moins d'une centaine d'annee dans notre dernier siecle en raison des energies fossiles que nous brulons.

    • juan le 10.09.2018 23:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      juste?

  • ladeux le 10.09.2018 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils sont incertains, ne savent pas, mais président tout de même....

  • Natalia le 10.09.2018 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Abkhazie le climat est bien plus humide sur la côte mais aussi en montagne !!!