Etats-Unis/Diplomatie

23 mai 2020 20:55; Act: 23.05.2020 21:00 Print

Un essai nucléaire évoqué, première depuis 1992

Washington voudrait avoir recours à des essais nucléaires, pour mettre la pression sur Pékin et Moscou. Il s’agirait d’une première depuis 1992.

storybild

Ces essais seraient une tactique de négociation pour conclure un accord tripartite avec la Russie et la Chine sur les armes nucléaires. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'administration Trump a évoqué la possibilité de réaliser le premier essai nucléaire américain depuis 1992 en guise d'avertissement à Moscou et Pékin, a rapporté le Washington Post vendredi. Cela constituerait une rupture avec la politique de défense américaine. D'après le quotidien américain, qui cite un haut responsable du gouvernement et deux anciens responsables, tous sous le couvert de l'anonymat, cette discussion a eu lieu lors d'une réunion le 15 mai.

Elle s'est produite après que des responsables américains ont affirmé que la Russie et la Chine procédaient à des essais. Moscou et Pékin ont démenti et Washington n'a pas fourni de preuves. Pour le haut responsable de l'administration cité par le journal, montrer que Washington est capable de mener un essai «rapidement» serait une tactique de négociation utile au moment où il cherche à conclure un accord tripartite avec la Russie et la Chine sur les armes nucléaires.

La réunion s'est achevée sans décision et les sources étaient divisées quant à la poursuite des discussions.

(L'essentiel/afp)