En Géorgie

17 juin 2015 12:02; Act: 17.06.2015 21:40 Print

Un homme tué par un tigre échappé du zoo de Tbilissi

Un fauve, échappé dimanche du zoo de la capitale géorgienne lors de violentes inondations, a tué un homme, ce mercredi, dans le centre-ville.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Un tigre blanc, échappé dimanche du zoo de Tbilissi pendant les inondations qui ont ravagé la capitale géorgienne, a tué mercredi un homme dans le centre-ville avant d'être abattu, a annoncé une porte-parole du ministère géorgien de l'Intérieur. Le félin a été abattu par les forces spéciales géorgiennes, ont constaté des journalistes sur place.

Un peu plus tôt, la même porte-parole avait indiqué qu'un homme avait été tué «près de la place des Héros» de Tbilissi par «un lion». «Les forces spéciales sont déployées et traquent l'animal», avait-elle ajouté. La chaîne de télévision géorgienne Rustavi 2, citant un témoin visuel de l'attaque, et le directeur du zoo de Tbilissi ont également évoqué un tigre blanc. Selon les médias géorgiens, l'animal était resté caché dans un entrepôt, échappant ainsi aux recherches de la police.

Les défenseurs des droits des animaux en colère

La crue subite de la petite rivière Vere, qui traverse Tbilissi et borde notamment le zoo de la capitale géorgienne, a fait dimanche au moins 17 morts et provoqué la mort d'au moins la moitié des 600 animaux de l'établissement. De nombreux autres s'étaient alors échappés, notamment des tigres et des lions. Lundi, la porte-parole du zoo, Mzia Charachidze, avait affirmé que tous les animaux avaient été capturés ou étaient considérés comme morts et que les recherches étaient suspendues.

Les images surréalistes d'un hippopotame pataugeant dans les rues de Tbilissi ou d'un ours perché sur le groupe extérieur d'une climatisation ont fait le tour du monde mais les défenseurs des droits des animaux s'étaient élevés contre les méthodes de la police géorgienne, accusée d'avoir tué plusieurs animaux ne présentant plus de danger.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • VinceThePrince le 17.06.2015 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment pas de bol...

  • Waat Saachen le 17.06.2015 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Un fois c'est l'éléphant en Allemagne, maintenant le tigre en Géorgie. Demain ce sera une guêpe au Luxembourg.

  • ivan le 17.06.2015 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ils n'avaient qu'a laisser ces animaux dans leur habitat naturel !!!!!

Les derniers commentaires

  • Ou va le monde le 18.06.2015 07:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    zoo, milionaires arretez de importer des fauves !!! Laissez les vivre dans la nature !!!

  • VinceThePrince le 17.06.2015 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment pas de bol...

  • Waat Saachen le 17.06.2015 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Un fois c'est l'éléphant en Allemagne, maintenant le tigre en Géorgie. Demain ce sera une guêpe au Luxembourg.

  • ivan le 17.06.2015 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ils n'avaient qu'a laisser ces animaux dans leur habitat naturel !!!!!

    • Sonja le 17.06.2015 14:01 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord avec vous.

    • viro le 17.06.2015 14:05 Report dénoncer ce commentaire

      d'accord avec toi ivan

    • Anti Y'as qu'a le 17.06.2015 15:40 Report dénoncer ce commentaire

      Doit-on vous apprendre que les Zoo servent aussi à proteger les animaux menacés par l'homme dans leur habitat naturel ?? Cette inoondation était imprévue, donc je ne vois pas pourquoi encore blamer qui que ce soit .. Les Y'as qu'a, Y'as qu'a, ca ne sers à rien , facile de critiquer derriere son ordi ou smartphone ...mais vous que faites vous pour arraner tout cela ?

    • ivan le 17.06.2015 16:25 Report dénoncer ce commentaire

      Proteger les animaux ? C'est à dire les obbliger pour toujours à vivre dans une cage derrière des barreaux ?

    • @Anti Y'as qu'a le 17.06.2015 16:39 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas en parquant les animaux d'Afrique dans des enclos en Allemagne qu'on va sauvegarder une espèce... c'est en réglant le problème à la base qu'on va faire en sorte de protéger et sauvergarder toutes les espèces menacées. Et le problème, à la base... c'est l'homme.

    • Lukah le 17.06.2015 18:43 Report dénoncer ce commentaire

      Les parcs naturels ça existe : pas besoin de les enfermer pour les préserver. Mais ça rapporte pas de pognon. 80% des espèces dans les zoo ne sont pas en danger. Je vois pas en quoi faire faire des numéros de cirque à des tigres va aider à protéger une espèce (là c'est au pécore qui dirige le zoo d'Amnéville que je m'adresse). Pour préserver les tribus d'Amérique du Sud ou d'Australie, on les a pas mis en cage chez nous.

    • catherine le 17.06.2015 19:26 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord avec Lukah. Au Marineland d'Antibes ils ont mis un ours polaire dans une cage de verre. Et Anti Y'as qua. En plus le pauvre tigre va être sûrement abattu, alors qu'il est dans un stress profond et en plus doit avoir une faim énorme.