Botswana

02 juillet 2020 11:31; Act: 02.07.2020 11:42 Print

Un mal mystérieux sème la mort parmi les éléphants

Les cadavres de près de 300 pachydermes ont été retrouvés dans la région du delta de l'Okavango. Des analyses sont en cours pour déterminer la cause de cette hécatombe.

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins 275 éléphants sont morts récemment dans des conditions mystérieuses au Botswana, dans la région du delta de l'Okavango (nord), très prisée des touristes, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

«Nous avons reçu un rapport sur la mort de 356 éléphants dans le nord du delta de l'Okavango, et jusqu'à présent nous avons confirmé la mort de 275 pachydermes», a déclaré le directeur des parcs nationaux et de la faune du Botswana, Cyril Taolo. «La cause de la mortalité est en train d'être déterminée. Nous avons envoyé des échantillons en Afrique du Sud, au Zimbabwe et au Canada pour des analyses», a-t-il ajouté.

«L'anthrax (ou maladie du charbon) est exclu. On ne soupçonne pas non plus des braconniers puisque les animaux ont été retrouvés avec leurs défenses», a-t-il encore dit. Selon un rapport de l'organisation non gouvernementale Elephants sans frontières (EWB) daté du 19 juin 2020 et transmis à la presse mercredi, 356 éléphants ont été retrouvés morts dans le delta de l'Okavango.

On estime que la mort d'environ 70% d'entre eux remonte «à environ un mois, tandis que le décès des 30% restants semble plus récent, entre un jour et deux semaines», selon le directeur de l'ONG Michael Chase, auteur du rapport.

Un tiers de la population africaine connue

Des éléphants en vie ont été observés très faibles, léthargiques, et certains désorientés et rencontrant des difficultés pour se déplacer, a-t-il précisé, ajoutant que les mâles et les femelles de tous âges semblaient concernés par cette «maladie mystérieuse». «On a observé un éléphant tournant en rond et incapable de changer de direction en dépit des encouragements des autres membres de la troupe», a-t-il encore dit.

Le ministère du Tourisme avait indiqué fin mai enquêter sur la mort mystérieuse d'une dizaine d'éléphants dans le delta de l'Okavango. Coincé entre la Zambie, la Namibie et l'Afrique du Sud, le Botswana abrite environ 130 000 éléphants en liberté, soit un tiers de leur population africaine connue.

En 2018, EWB avait créé la polémique en affirmant avoir identifié 90 carcasses de pachydermes, une situation décrite à l'époque par Michael Chase comme le «plus grave épisode de braconnage en Afrique» dont il ait été informé. Le gouvernement du Botswana avait alors vivement démenti ces chiffres, avançant que l'ONG n'avait en réalité dénombré que 53 carcasses d'éléphants dont la majorité était morte «de cause naturelle ou de conflits entre l'homme et la faune».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • philou le 02.07.2020 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Leur maladie c’est l’homme :(

  • Vert de vert le 02.07.2020 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Après la chasse et le braconnage, une nouvelle catégorie de cause de mort pour les éléphants à vu le jour: “le conflit entre l'homme et la faune". C'est un exemple du génie humain pour faire baisser les chiffres du braconnage sans rien faire en pratique. Un trait de notre espèce...

  • ecosia le 02.07.2020 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    l'homme est capable du pire malheureusement mais il est capable de faire bouger les choses, il attendent quoi pour revegetaliser tout ca afin d apporter de la frecher, des ONG comme ecosia arrive bien a mettre des arbres dans le desert etc...

Les derniers commentaires

  • Epi Demio le 03.07.2020 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    Le (la) Covid 19 peut tuer de nombreux mammifères

  • @way le 03.07.2020 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout comme les dinosaures, qui, parce-qu'ils n'existent 'plus', n'ont jamais existé???

  • tuyau le 03.07.2020 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il y a beaucoup de chi noix par là...

  • DGils le 02.07.2020 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    c'est les chinois qui vont faire la gueule. fini le traffic de defence d'elefant,

  • Baron Rouge le 02.07.2020 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est le COVID ! Confinez les et qu’ils mettent des masques !