Au Canada

01 octobre 2021 07:55; Act: 01.10.2021 09:14 Print

Un millionnaire accusé de dizaines de viols

Peter Nygard fait face à neuf chefs d’accusation, dont ceux de racket et trafic sexuel, impliquant des dizaines de femmes, dont des mineures.

storybild

Peter Nygard en 2016 à Louisville, dans le Kentucky, aux États-Unis, en compagnie de l’artiste Tanya Tucker. (photo: Getty Images via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Longtemps présenté comme le «selfmade man par excellence», le millionnaire canadien Peter Nygard, accusé d’avoir agressé sexuellement des dizaines de femmes dont des mineures, est de retour vendredi devant un tribunal de Winnipeg pour une audience d’extradition. En prison depuis décembre 2020, ce magnat de la mode, âgé de 80 ans, risque une extradition vers les États-Unis afin d’y être jugé pour plusieurs accusations de crimes sexuels commis sur le territoire américain, au Canada et aux Bahamas. L’homme, qui nie ces allégations, s’était vu refuser une demande de libération sous caution en février dernier car la juge craignait que Peter Nygard puisse entrer en contact et intimider des témoins ou des victimes.

Précisant que ce dernier n’avait pas respecté des décisions de justice à au moins cinq reprises par le passé, elle avait également souligné la gravité des accusations qui pèsent contre l’accusé, estimant que celles de trafic sexuel étaient «troublantes». Pendant des années, cet homme d’affaires, immigré finlandais arrivé quand il avait dix ans au Canada, s’est plu à conter son incroyable ascension: parti de rien, il a monté un empire de la mode depuis Winnipeg, dans le centre du pays, avait un jet privé avec son nom inscrit en lettres capitales dessus et de luxueuses propriétés, notamment un immense domaine aux Bahamas…

Celui qui aimait se présenter comme un play-boy et poser chemise ouverte, cheveux mi-longs et grand sourire en toutes circonstances se plaisait également à expliquer qu’il avait trouvé une méthode pour ne pas vieillir grâce à des injections de cellules souches. Peter Nygard fait face aujourd’hui à neuf chefs d’accusation, dont ceux de racket et trafic sexuel, selon l’acte d’accusation, impliquant des dizaines de victimes. Les faits qui lui sont reprochés se seraient produits entre 1990 et 2020. Au cours de cette période, l’accusé et ses complices présumés, y compris des employés de son groupe, auraient «utilisé la force, la fraude et la coercition pour amener des femmes et des mineurs à avoir des relations sexuelles» avec eux, précise l’acte.

«Pire qu’Epstein»

Ce dernier se serait également appuyé sur celles qu’il appelait ses «petites amies» ou «assistantes» pour «identifier de nouvelles victimes potentielles», qui pouvaient être «des filles mineures croisées dans des lieux publics comme Times Square et les magasins de Los Angeles». Il ciblait des femmes et des filles issues de «milieux économiques défavorisés et/ou qui avaient des antécédents d’abus» et les contrôlait par «des menaces, de fausses promesses d’opportunités de mannequinat»…

Pour Lisa Haba, l’une des avocates représentant des femmes qui accusent Peter Nygard de viols et agressions sexuelles, ce dernier est «pire qu’Epstein», le financier américain mort en prison. «Nous pensons qu’il a fait plus de victimes et a été plus violent – il a commis de nombreux actes qui étaient des viols incroyablement violents, forcé les victimes à déféquer sur lui…», explique-t-elle à l’AFP. Elle ajoute que «le mal et la douleur que Nygard a causés ont des conséquences à vie» pour ces femmes et «faire face à cette douleur demande plus de force et de courage que la plupart d’entre nous ne peuvent l’imaginer».

Sur des vidéos tournées par Stephen Feralio, le cameraman personnel de Peter Nygard, et qu’il a transmises à la chaîne publique canadienne CBC, on voit certaines fêtes organisées aux Bahamas ou à Los Angeles qui sont décrites dans l’acte d’accusation. «Nygard n’avait qu’à descendre et à choisir une fille. En général, elles étaient ivres», résume Stephen Feralio qui a décidé de montrer ces vidéos car, dit-il, «si je ne l’expose pas, il va s’en tirer en dépit de tout ce qu’il a fait». Contactés par l’AFP, les avocats de Peter Nygard n’ont pas souhaité faire de commentaire avant l’audience de vendredi. Son groupe a déposé le bilan en mars 2020 et fermé, quelques mois plus tard, ses quelque 160 magasins, dont un dans le fameux quartier de Times Square, à New York. L’enseigne porte encore, à ce jour, la photo géante du fondateur, tous muscles dehors. Selon les documents déposés devant la justice, les actifs de Nygard International se montaient à environ 175 millions de dollars canadiens. Au moment de la fermeture, Nygard, qui revendiquait 12’000 employés à son apogée, n’en comptait plus que 1400 environ.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • momolux le 01.10.2021 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont toujours 800ans quand on les juges(...).Ils vont faire appel sur appel, puis jouer les anticipés, puis avoir un bracelet électronique et finalement mourir ou se suicider.La justice est pas la même pour les riches admettons-le Next.

  • Miss57 le 01.10.2021 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ses Prédateurs Sexuel profitent et abusent des mineurs en les droguant et alcoolisées en taule avec des bon taulardqui s occuperont de lui!!!avec leur fric ses gros magnat ou mafueux ce croient tout permis !.

  • lulu le 01.10.2021 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on peut tout acheter avec l argent

Les derniers commentaires

  • Gaë le 02.10.2021 06:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En voyant la photo d’illustration je me suis dit « en tous cas c’est pas dans les fringues qu’il a fait fortune »… Et après je vois « ce magnat de la mode »… Et après y a des gens qui n’osent pas se lancer dans leurs passions ! N’ayez plus peur, vous voyez que ça peut marcher !

  • L immortel le 01.10.2021 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lui et l autre millionaire inventeur de l antivirus mcaffee sont des adepte du (fekaliens..)en allemand…temoiniage de ses excopines dans le documentaire de netflix…

  • lulu le 01.10.2021 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on peut tout acheter avec l argent

  • dfvsdaaer le 01.10.2021 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les avocats est juges ont eux aussi des factures à payer

  • momolux le 01.10.2021 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont toujours 800ans quand on les juges(...).Ils vont faire appel sur appel, puis jouer les anticipés, puis avoir un bracelet électronique et finalement mourir ou se suicider.La justice est pas la même pour les riches admettons-le Next.