Bateau britannique

27 septembre 2021 11:58; Act: 27.09.2021 14:24 Print

Un navire de guerre a traversé le détroit de Taïwan

D’après les médias locaux, le HMS Richmond est le premier navire de guerre britannique à traverser le détroit qui sépare Taïwan de la Chine continentale.

storybild

Le HMS Richmond est une frégate déployée avec le groupe d’attaque du porte-avions britannique HMS Queen Elizabeth. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un bâtiment de guerre britannique a traversé lundi le détroit de Taïwan, a annoncé la Royal Navy, un trajet dans des eaux revendiquées par Pékin rare pour un navire non américain. L’annonce a été faite sur le compte Twitter du HMS Richmond, une frégate déployée avec le groupe d’attaque du porte-avions britannique HMS Queen Elizabeth.

«Après une période de travail chargée avec nos partenaires et alliés dans la mer de Chine orientale, nous sommes désormais en route à travers le détroit de Taïwan pour rendre visite au Vietnam et à la Marine populaire du Vietnam», précise le tweet.

«Maintenir la paix»

Il s’agit, selon les médias locaux, du premier navire de guerre britannique à transiter par le détroit, dit aussi de Formose, qui sépare Taïwan de la Chine continentale. En 2019, un navire de surveillance de la marine britannique, le HMS Enterprise, avait emprunté cette route.

La première réaction de Pékin au passage du HMS Richmond est restée mesurée lundi. «Nous espérons que les pays en question peuvent faire plus pour construire la confiance mutuelle entre les pays et maintenir la paix et la sécurité dans la région», a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hua Chunying pendant une conférence de presse.

Des navires américains conduisent régulièrement des exercices de «liberté de navigation» sur cette voie maritime, provoquant des réponses courroucées de Pékin qui revendique Taïwan et les eaux alentour comme relevant de sa souveraineté, tout comme une grande partie de la mer de Chine méridionale.

Voie de plus en plus empruntée

Mais les États-Unis et la plupart des autres pays considèrent la zone comme des eaux internationales devant être ouvertes à tous les navires. Jusqu’à récemment, les traversées controversées du détroit étaient principalement l’œuvre de la Marine américaine.

Mais alors que Pékin intensifie ses menaces militaires à l’encontre de Taïwan, de plus en plus de pays empruntent cette route. Des bâtiments de guerre français, canadiens et australiens ont ainsi provoqué l’ire de Pékin ces dernières années en naviguant entre la Chine continentale et Taïwan.

Le ministre taïwanais de la Défense Chiu Kuo-cheng a confirmé à des journalistes le passage d’un navire étranger, sans préciser son pays d’origine. Le ministère britannique de la Défense n’a pas répondu aux sollicitations pour commenter cette annonce.

(L'essentiel/AFP)