Aux États-Unis

15 avril 2019 09:18; Act: 15.04.2019 13:25 Print

Un oiseau protégé a tué l'homme qui l'hébergeait

Un casoar, oiseau considéré comme le plus dangereux du monde, a mortellement blessé le septuagénaire qui s'occupait de lui dans sa propriété de Floride.

storybild

Le casoar vit en Nouvelle-Guinée et dans le nord de l'Australie. (photo: Keystone/Wilson Ring)

Sur ce sujet
Une faute?

Marvin Hajos, 75 ans, a succombé vendredi à l'attaque d'un casoar qu'il hébergeait dans sa propriété proche de Gainesville (Floride). Cet oiseau dépourvu d'ailes, originaire de Nouvelle-Guinée et d'Australie, est considéré comme l'un des plus dangereux du monde: chacune de ses pattes comporte trois doigts, dont l'un est doté d'une griffe de 10 centimètres aussi acérée qu'un poignard.

L'animal semble avoir attaqué le septuagénaire après que celui-ci est tombé. Une femme, qui s'est présentée comme la compagne de la victime, a confié au journal local Gainesville Sun que son compagnon, également détenteur de lamas, était mort «en faisant ce qu'il aimait».

Cousin de l'émeu, le casoar peut peser jusqu'à 80 kilos, ce qui en fait le deuxième oiseau le plus lourd après l'autruche. Il se défend également très bien à la course à pied: il peut atteindre 50 km/h.

(L'essentiel/aia)