En Russie

18 avril 2019 16:49; Act: 18.04.2019 17:03 Print

Un ours affamé retrouvé à 700 km de chez lui

Un ours, affamé et épuisé, a été repéré au Kamt­chatka, région russe où il est rare de trouver cet animal. Il aurait parcouru des centaines de kilomètres pour se nourrir.

Sur ce sujet
Une faute?

Surprise dans la péninsule du Kamt­chatka. Des habitants de Tilichiki sont tombés sur un ours polaire aussi épuisé qu'affamé, un phénomène rare pour la région puisque l'habitat naturel des ces animaux est situé bien plus au nord, dans la région du Tchoukotka, à l'extrémité nord-est de Russie, à plus de 700 km de là. Selon le Siberian Times jeudi, l'animal errait près du village et se comportait comme s'il demandait de l'aide.

Selon les spécialistes, le plantigrade, baptisé «Umka» par les villageois, aurait donc parcouru cette distance pour chercher de la nourriture. Une recherche rendue difficile en raison du réchauffement climatique qui fait fondre l'Arctique et qui rétrécit son territoire de chasse. Du coup, l'ours est obligé de se rapprocher des humains pour survivre.

Et cette fois, l'animal, qui était en outre probablement blessé à une patte, a bien fait de se rapprocher des hommes. Les habitants lui ont porté secours en le nourrissant de poissons frais. Selon eux, Umka, totalement perdu et désorienté, ne présentait aucun signe d'agressivité.

Les autorités du Kamt­chatka préparaient le rapatriement de l'ani­mal en direction de Tchou­kotka, par hélicoptère. Il n'aurait eu aucune chance de survivre dans la péninsule du Kamt­chatka, en raison du manque de nourriture adaptée à son espèce. Reste à savoir si ces chances seront plus grandes dans sa patrie d'origine...

(L'essentiel/cht)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Patience le 18.04.2019 18:26 Report dénoncer ce commentaire

    Le réchauffement climatique et les ours peuvent attendre encore un peu, on doit d'abord dépenser un milliard pour réparer la charpente d'une cathédrale.

  • papy le 18.04.2019 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Montrez cela aux politiques . Ils commenceront peut être à comprendre !

  • résident le 18.04.2019 17:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste!

Les derniers commentaires

  • @abalus le 19.04.2019 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est le jardinier qui m'a tuer......

  • Franz le 19.04.2019 00:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des décennies, la majeure partie de la banquise d'hiver de l'Arctique était composée de glace pérenne. Aujourd'hui, la très vieille glace est extrêmement rare. Mais vous avez raison le rustre. Continuons à polluer et à faire comme si c'était finalement une machination. Tous les cancers et même chez les plus jeunes c'est certainement "parce qu'à l'époque on en parlait pas" ! Et les 80% des insectes qui ont disparus en Europe en 30 ans ce n'est pas grand chose non plus, il en reste quand même 20%. Et les 60% des animaux sauvages qui ont disparus en 40 ans (une fraction de seconde à l'échelle de l'humanité), c'est pas grave non plus. Mais circulez, il n'y a rien à voir... Et bientôt plus rien à vivre non plus.

  • ginjas le 18.04.2019 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis d'accord avec patience et contre lerusse quand les animaux sont plus là ça va apparaître les miracles de la clonage bravo honnêtement j'arrive pas à comprendre la position de certains individus

  • exo7 le 18.04.2019 21:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste scène, qui malheureusement se répète de plus en plus souvent,... et je ne parle pas de charpente.

  • DT57 le 18.04.2019 21:01 Report dénoncer ce commentaire

    Patience, bien joué ;-)