Proche-Orient

23 février 2020 11:32; Act: 24.02.2020 14:07 Print

Un Palestinien tué près de la frontière de Gaza

Les forces israéliennes ont abattu ce dimanche un homme qui tentait de déposer un engin explosif près de la barrière frontalière, dans le sud de l'enclave palestinienne.

storybild

Un blindé israélien près de la frontière avec Gaza, ce dimanche, peu après l'attaque.

Sur ce sujet
Une faute?

Un Palestinien a été tué dimanche par des tirs israéliens, dans la bande de Gaza, après avoir tenté de déposer un engin explosif près de la barrière frontalière séparant l'enclave palestinienne d'Israël, a annoncé l'armée israélienne. «Après avoir réussi à contrer une attaque près de la barrière de la bande de Gaza ce matin, un bulldozer de l'armée a récupéré le corps de l'un des assaillants», a précisé à l'AFP, une porte-parole de l'armée.

L'armée avait peu avant indiqué dans un communiqué avoir «repéré deux terroristes» qui s'approchaient de la barrière dans le sud de l'enclave palestinienne et «tentaient de placer un engin explosif à proximité». «Les soldats ont ouvert le feu en leur direction. Une personne a été touchée», avait alors ajouté l'armée.

Membre des brigades Al-Qods

Le mouvement Jihad islamique, groupe islamiste présent à Gaza, a identifié la victime comme étant Mohammed A., 27 ans, membre des brigades Al-Qods, sa branche armée. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux - et qui n'a pas pu être authentifiée par l'AFP - montre des Palestiniens voulant récupérer le corps de l'assaillant avant qu'un bulldozer ne s'approche, le ramasse et semble retourner en direction de la barrière frontalière avec le corps suspendu à sa lame.

Selon cette vidéo, un char accompagne le bulldozer et des coups de feu sont entendus en fond sonore. Certains des Palestiniens semblent être touchés par des tirs. Deux personnes ont été blessées sur place par des tirs israéliens, a rapporté le ministère de la Santé, à Gaza.

Monnaie d'échange

Dans le cadre de la politique menée par le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, Israël garde les corps des Palestiniens pour s'en servir comme monnaie d'échange avec le Hamas, mouvement islamiste au pouvoir dans l'enclave depuis 2007 et avec qui l'État hébreu a livré trois guerres depuis cette date.

Israël impose depuis plus de dix ans un blocus sur le territoire palestinien qu'il justifie par la nécessité de contenir le Hamas, qu'il tient pour responsable de toute attaque venant de l'enclave.

(L'essentiel/afp)