En Australie

16 février 2021 19:17; Act: 16.02.2021 19:22 Print

Un pêcheur dévoré vivant par un crocodile

Des restes humains ont été retrouvés dans un reptile de 4 mètres qui rôdait près du bateau d’un homme porté disparu. Un second animal pourrait être impliqué dans le drame.

storybild

Andy Heard était un pêcheur très apprécié par ses confrères. (photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Pêcheur dans le Queensland, Andy Heard a été vu pour la dernière fois jeudi dernier à 15h. Après plusieurs jours de recherches infructueuses, un crocodile de 4,2 mètres de long a été capturé près du bateau retourné et endommagé de l’homme de 69 ans. Les spécialistes qui ont euthanasié l’animal ont découvert, dans son ventre, des restes humains. Les autorités craignent qu’Andy Heard ait été dévoré vivant, mais il se pourrait qu’un second crocodile soit impliqué dans ce drame.

En effet, un autre reptile d’environ trois mètres de long a également été tué lundi, rapporte 9 News. Il a été repéré avec ce qui semblait être des restes humains dans sa gueule. «L’animal est actuellement détenu par le service de police du Queensland et une autopsie sera effectuée en temps utile», a fait savoir le département de l’Environnement et des Sciences dans un communiqué.

Sur les réseaux sociaux, les amis d’Andy Heard ont partagé leur profond chagrin. «Repose en paix. Un type légendaire. Nos drapeaux en berne pour toi, l’ami. Il est mort en faisant ce qu’il aimait le plus, avec la femme qu’il aimait le plus», peut-on lire sur la page Facebook «Cairns Cruising Yacht Squadron». «Nous sommes très heureux d’être ici, actuellement aux côtés d’Erica, la partenaire d’Andy, à nous occuper de leur beau yacht, Shiraz, que nous aiderons à ramener à Cairns une fois qu’Erica sera prête», a écrit pour sa part un autre groupe de navigateurs sur le réseau social.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

Quand on fait nimporte quoi....! – GRAND Maître

Les commentaires les plus populaires

  • François le 16.02.2021 20:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère que l’enquête avancera et la police pourra punir l’assassin complice

  • joe le 17.02.2021 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est triste pour ce monsieur mais les crocodiles chacun sait que c’est dangereux surtout si c’est un crocodile Lacoste

  • Jedi le 16.02.2021 20:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RIP pour les crocodiles.

Les derniers commentaires

  • joe le 17.02.2021 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est triste pour ce monsieur mais les crocodiles chacun sait que c’est dangereux surtout si c’est un crocodile Lacoste

  • julie le 17.02.2021 00:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça fait déjà longtemps que j ai lu cet article ils en sont à chercher des vieilles nouvelles sur internet

  • BeauGosse le 16.02.2021 23:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Repose en Paix

  • GRAND Maître le 16.02.2021 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on fait nimporte quoi....!

    • Tiens donc le 17.02.2021 00:35 Report dénoncer ce commentaire

      Tu es un expert en la matière ? Tu vis dans une région à crocodiles ?

    • GRAND Maître le 17.02.2021 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tiens donc,non mais tu dois en avoir la mâchoire et les pattes !

  • François le 16.02.2021 20:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère que l’enquête avancera et la police pourra punir l’assassin complice