Déconfinement

16 mai 2020 22:12; Act: 16.05.2020 22:19 Print

Au restaurant étoilé avec des mannequins

Pour combler le vide imposé par la distanciation sociale entre les clients, le propriétaire d’un restaurant américain prévoit de placer des mannequins autour des tables inoccupées.

storybild

(photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Si vous aviez toujours souhaité dîner avec un mannequin, un restaurant trois étoiles – le seul – de la région de Washington vous permettra bientôt de réaliser votre rêve: pour sa réouverture fin mai, il placera des pantins à taille humaine à certaines de ses tables, pour éloigner les clients, distanciation sociale oblige.

Colliers de perles, robes à carreaux, costumes rayés et canotiers habilleront donc les mannequins disposés dans les salles du restaurant The Inn at Little Washington, afin de plonger les clients dans l'atmosphère des années 1940.

«Quand nous avons dû résoudre le problème de la distanciation sociale et réduire de moitié notre capacité d'accueil, la solution nous a semblé évidente -- remplir (la salle) avec des mannequins bien habillés», explique par e-mail à l'AFP Patrick O'Connell, chef et propriétaire de cet établissement situé en Virginie, à deux heures de la capitale américaine. «Cela permettra qu'il y ait assez d'espace entre les vrais clients, provoquera quelques sourires et permettra de prendre des photos drôles», ajoute-t-il.

«Ils ne se plaignent jamais»…

A partir du 29 mai, les (fortunés) fins gourmets pourront retrouver les menus à 248 dollars (sans les vins) de ce restaurant, l'un des 14 à compter trois étoiles au guide Michelin aux Etats-Unis.

The Inn at Little Washington collabore notamment avec des entreprises locales pour la mise en scène, les costumes et le maquillage des mannequins, installés aux tables devant rester vides. «Nous avons tous envie de nous réunir et de voir d'autres personnes en ce moment. Cela ne doit pas forcément être de vraies personnes», souligne avec espièglerie M. O'Connell, qui pourra jouer au marionnettiste à son gré. «Les mannequins m'ont toujours plu», explique-t-il. «Ils ne se plaignent jamais». A l'inverse des clients trop difficiles.

(L'essentiel/AFPE)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LNG le 17.05.2020 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De mieux en mieux.....

  • bonsens le 17.05.2020 03:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est scary movie!!

  • Réalité le 16.05.2020 22:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ayant déjà le plus haut taux de mortalité ce n'est pas avec ce genre de comportement que cela va changer que du contraire.

Les derniers commentaires

  • @réalité le 17.05.2020 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour votre gouverne le taux de mortalité (morts par 1 million d'habitants aux USA est largement inférieur à celui de la Belgique ou de la France.

  • Donald le 17.05.2020 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Des poupées gonflables ou au silicone = 'great, fantastic'

  • memepasenreve le 17.05.2020 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelques roches qui vont mourir pourquoi s en plaindre

  • ?.... le 17.05.2020 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    génial.... ou se trouve ce musée du vêtement ?

  • LNG le 17.05.2020 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De mieux en mieux.....