Népal

18 mai 2021 22:03; Act: 19.05.2021 11:20 Print

Un sherpa fait une chute mortelle sur le mont Everest

Un guide népalais a perdu la vie mardi sur le plus haut sommet du monde. L’homme est tombé dans une crevasse alors qu’il rejoignait un camp.

storybild

Le sherpa redescendait du camp 2 (photo) vers le camp 1 lorsqu’il a fait une chute fatale dans une crevasse, a annoncé mardi le gouvernement népalais. (photo: AFP/COURTESY OF PEMBA DORJE SHERPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Un guide népalais a perdu la vie mardi sur l’Everest en tombant dans une crevasse, a annoncé le gouvernement. Ce décès porte à trois le bilan des morts dans l’ascension du plus haut sommet du monde depuis le début de la saison de printemps.

Pemba Tashi Sherpa descendait du camp 2 vers le camp 1 lorsqu’il a chuté dans la crevasse, a déclaré un représentant du gouvernement au camp de base, Gyanendra Shrestha. «Son corps a été sorti (de la crevasse) et des tentatives sont en cours pour le ramener en bas», a-t-il ajouté.

Deux alpinistes étrangers ont péri la semaine dernière sur l’Everest. Le Suisse Abdul Waraich, 40 ans, est mort d’épuisement près du sommet après l’avoir atteint. L’Américain Puwei Liu, 55 ans, est décédé subitement après être revenu au camp 4, selon les organisateurs de l’expédition.

Les autorités népalaises ont délivré en 2021 un nombre record de 408 permis d’ascension, soit plus que les 382 permis accordés en 2019, après l’annulation de la saison 2020 en raison de l’épidémie de Covid-19.

Au cours des dernières semaines, plus de 30 alpinistes ont été évacués du camp de base, bien que seuls trois cas de Covid-19 ont été formellement diagnostiqués.

Ascension déconseillée en raison du cyclone Tauktae

La semaine dernière, les autorités chinoises ont annulé les expéditions sur leur versant de l’Everest, craignant des contaminations en provenance du Népal, selon les médias officiels chinois.

En dépit des risques représentés par le Covid-19, plus de 200 alpinistes et guides ont atteint le sommet du Toit du Monde au cours de cette saison.

Le cyclone Tauktae, qui a atteint l’Inde lundi, dévastant l’ouest du pays, a fait l’objet de mises en garde des autorités qui ont recommandé aux candidats à l’ascension de l’Everest de reporter leur projet.

Mais 200 alpinistes devraient atteindre le sommet d’ici à la fin de la semaine, ont affirmé les organisateurs des expéditions au camp de base de l’Everest.

(L'essentiel/AFP)