Conférence de Bonn

29 avril 2018 15:46; Act: 29.04.2018 21:44 Print

Un sommet pour enraciner l'accord sur le climat

Deux ans et demi après l'accord de Paris sur le climat, 200 pays vont se retrouver à Bonn pour tenter de prendre des mesures concrètes.

storybild

Les participants vont tenter de trouver des moyens de réduire le réchauffement climatique. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Comment éviter un réchauffement hors de contrôle: environ 200 pays se retrouvent lundi à Bonn pour avancer vers la mise en œuvre de l'accord de Paris, première étape d'une année cruciale dans la lutte contre le dérèglement climatique. «2018 est une année clé pour faire avancer l'action climatique», le moment «le plus critique» depuis la COP21 qui a donné naissance à l'accord de Paris en 2015, commente David Waskow, expert au World Resources Institute. Cet accord vise à contenir le réchauffement mondial sous les 2°C, voire 1,5°C, par rapport à l'ère préindustrielle.

Mais les engagements de réduction d'émissions de gaz à effet de serre pris jusqu'à présent par les États signataires conduiraient à +3°C. Dans les conditions actuelles, le monde atteindrait déjà +1,5°C d'ici les années 2040, selon un projet de rapport du groupe des experts climat de l'ONU (Giec), qui estime «extrêmement improbable» de ne pas dépasser 1,5°C sans transformations drastiques et immédiates. Alors que les trois dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées et que les émissions de CO2 sont reparties à la hausse, les appels à agir plus vite se multiplient.

Tensions politiques

L'accord prévoit un premier bilan mondial en 2023, mais la communauté internationale a déjà lancé un dialogue pour encourager les États à présenter d'ici 2020 des engagements révisés. Les contributions déposées en amont témoignent, selon l'ONU, d'un constat récurrent: «L'ampleur et le rythme de l'action climatique doivent être augmentés radicalement et immédiatement», parce qu'ils ne permettent même pas de respecter les engagements nationaux des États. Avec le retrait annoncé des États-Unis de l'accord de Paris, les regards seront tournés vers la Chine, principal émetteur de CO2, mais aussi vers l'ensemble des pays développés.

Les pays du Nord sont également régulièrement rappelés à leur promesse de porter à 100 milliards d'euros par an d'ici 2020 leur aide aux politiques climatiques de ceux du Sud. Ces tensions récurrentes entre pays riches et pauvres devraient également être un point de friction des négociations sur les règles d'application de l'accord de Paris, qui doivent être finalisées d'ici la fin de l'année pour permettre l'application du traité en 2020.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 29.04.2018 17:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui oui encore un sommet pour rien où des gens viennent tous de bien loin en avion pour s'accorder qu'ils vont faire des choses qu'ils ne feront jamais que c'est beau !!!

  • oxigene le 29.04.2018 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    toute faisant c 'et toujours les petit qui paye ,honteux pas des taxe sur les grand pollueurs ,camions grands bateau avions frabriques ,mais non c 'est les gents normaux qui paye

  • Stéphane le 30.04.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un truc qui ne sert à rien, des voeux pieux et aucune contrainte. Je ne vois aucune changement. La déforestation continue, les océans sont toujours plus poluées, il n'y a pratiquement plus de banquise... Et le liste s'allonge d'année en année.

Les derniers commentaires

  • LiNh le 30.04.2018 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    On n'a pas le droit cette fois ci a la plus grande escroquerie du siècle et les fameuses carottes polaires ???? Dommage...

  • Pragmatique le 30.04.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Trop tard! Le max est déjà atteint, soit 1,5 + les 0,5 (à 1) à ajouter dûe à l'inertie thermique, il n'est plus temps de se dire si l'on sauver le climat ou pas! C'est foutu! La vraie question aujourd'hui est : qu'allons-nous faire et comment allons-nous sociétalement et physiquement faire pour se prémunir de ses changements extrêmes à moyens termes dores et déjà inévitables! J'ai trop souvent l'impression que mes concitoyens ne rendent pas du tout compte (même ceux qui me disent "oui oui tu as raison!) que l'espèce homo sapiens sapiens est réellement en grand danger de disparition!

    • No comment le 30.04.2018 18:08 Report dénoncer ce commentaire

      Quand j’étais plus jeune, on se disaient entre nous: « ils ne savent pas ». Aujourd’hui, quelle nouvelle excuse allez-vous leur trouver? Faites-vous même face aux faits.

  • Stéphane le 30.04.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un truc qui ne sert à rien, des voeux pieux et aucune contrainte. Je ne vois aucune changement. La déforestation continue, les océans sont toujours plus poluées, il n'y a pratiquement plus de banquise... Et le liste s'allonge d'année en année.

  • fabilux le 30.04.2018 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    deux ans et demi après ils se réunissent pour des mesures concrètes!!! et bien à cette allure là, ce n'est pas gagné!! De toute façon, je n'y crois plus car on a trop attendu . C'est très triste pour les générations futures .

    • No comment le 30.04.2018 18:16 Report dénoncer ce commentaire

      On vous a entendu parler autrement du changement climatique, par le passé. On se demande ce qui nous vaut ce revirement gauchiste...

  • Léon le 30.04.2018 06:56 Report dénoncer ce commentaire

    Tous ces ministres vont voyager en avion pour se rendre en Allemagne,donc augmentation de la pollution pour rien.Une vidéo conférence aurait été mieux et moins de pollution.