À Séoul

07 août 2018 09:42; Act: 07.08.2018 11:17 Print

Un Sud-​​coréen libéré de la Corée du Nord

Ce mardi matin, un homme de 34 ans et originaire de Corée du Sud a été libéré du Nord après avoir franchi la frontière illégalement en juillet.

Sur ce sujet
Une faute?

Un Sud-Coréen qui avait été «arrêté pour être entré illégalement au Nord» il y a un mois, a été libéré à Pyongyang a annoncé le ministère sud-coréen de l'Unification, tout en saluant un geste «humanitaire» de la Corée du Nord. Séoul avait été informé lundi de la décision nord-coréenne de libérer cet homme qui avait été arrêté le 22 juillet pour avoir illégalement franchi la frontière.

«À 11H00, nous avons récupéré à Panmunjom, en provenance du Nord, un Sud-Coréen surnommé Seo, né en 1984», a annoncé le ministère dans un communiqué, en référence au village où a été signée la trêve de la Guerre de Corée qui est situé dans la zone démilitarisée (DMZ) séparant les deux pays. «Le gouvernement apprécie de façon positive ce rapatriement (...) qui a été fait pour des raisons humanitaires», a indiqué le ministère sans plus de précisions. Un responsable non identifié du ministère a cependant indiqué à l'agence sud-coréenne Yonhap que cet homme était désormais interrogé par les autorités sud-coréennes en déclarant devoir «enquêter pour savoir pourquoi il est allé au Nord et comment il a fait».

Le climat s'est largement amélioré sur la péninsule

La Corée du Nord détient depuis des années par ailleurs six prisonniers sud-coréens: trois missionnaires chrétiens et trois transfuges d'origine nord-coréenne. Séoul tente d'obtenir leur libération. Trois détenus américains avaient été libérés en mai à l'occasion d'une visite en Corée du Nord du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

Le climat s'est largement amélioré sur la péninsule depuis le début de l'année et, notamment, la participation aux jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang d'une délégation du Nord. Cette embellie a été couronnée en avril par un sommet intercoréen, puis en juin par la rencontre historique entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul B le 07.08.2018 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais la Corée du Nord n'arrêtera son programme nucléaire. JA MAIS. Elle n'a que des avantages à le développer dont le premier est la sauvegarde de l'idéologie communiste

  • @Paul B le 07.08.2018 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit Paul, et D. Trump n'est qu'un pauvre naïf qui vient légitimer une dictature dotée d'armes nucléaires mais avec des camps de travail où les gens meurent de faim, bravo!

Les derniers commentaires

  • @Paul B le 07.08.2018 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit Paul, et D. Trump n'est qu'un pauvre naïf qui vient légitimer une dictature dotée d'armes nucléaires mais avec des camps de travail où les gens meurent de faim, bravo!

  • Paul B le 07.08.2018 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais la Corée du Nord n'arrêtera son programme nucléaire. JA MAIS. Elle n'a que des avantages à le développer dont le premier est la sauvegarde de l'idéologie communiste