Espace

21 novembre 2017 07:35; Act: 21.11.2017 09:21 Print

«Un visiteur venu d'un système stellaire lointain»

Un astéroïde détecté en octobre était bien un visiteur d'un autre système solaire, ont confirmé des astronomes, lundi.

storybild

L'astéroïde baptisé «Oumuamua» par ses découvreurs mesure 400 mètres de long et sa longueur représente environ dix fois sa largeur.

Sur ce sujet

Un mystérieux objet rocheux ayant la forme d'un cigare détecté en octobre provient bien d'un autre système solaire, une observation sans précédent qui a été confirmée lundi par des astronomes. Cette détection ouvre une nouvelle fenêtre sur la formation d'autres mondes stellaires dans notre galaxie, la Voie lactée, selon ces scientifiques dont les résultats de l'analyse des données paraissent dans la revue britannique Nature. L'astéroïde baptisé «Oumuamua» par ses découvreurs mesure 400 mètres de long et sa longueur représente environ dix fois sa largeur. Cette forme inhabituelle est sans précédent parmi les quelque 750 000 astéroïdes et comètes observés jusqu'à présent dans notre système solaire où ils se sont formés, selon ces chercheurs.

Les scientifiques ont conclu avec certitude à la nature extra-stellaire de cet astéroïde car l'analyse des données recueillies montre que son orbite ne peut pas avoir son origine à l'intérieur de notre système solaire. Les astronomes estiment qu'un astéroïde interstellaire similaire à «Oumuamua» passe à l'intérieur du système solaire environ une fois par an. Mais ils sont difficiles à traquer et n'avaient pas été jusqu'alors détectés. C'est seulement récemment que les télescopes de surveillance de ces objets sont suffisamment puissants pour avoir une chance de les découvrir. Selon ces astronomes, cet objet inhabituel a voyagé seul à travers la Voie lactée depuis des centaines de millions d'années avant de passer dans notre système solaire et de poursuivre sa route.

Un étrange visiteur

«Pendant des décennies nous pensions que de tels objets d'un autre monde pouvaient se trouver à proximité de notre système solaire, et maintenant pour la première fois nous avons la preuve directe qu'ils existent bien», a souligné Thomas Zurbuchen, responsable adjoint des missions scientifiques de la Nasa, qui a financé cette dernière recherche. «Cette découverte ouvre une nouvelle fenêtre pour étudier la formation de systèmes solaires au-delà du nôtre», a-t-il estimé.«C'est un étrange visiteur venu d'un système stellaire très lointain qui a une forme que nous n'avions jamais vue dans notre voisinage cosmique», a ajouté Paul Chodas, directeur du Centre d'étude des objets évoluant près de la Terre au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, à Pasadena, en Californie.

«Oumuamua», qui signifie messager en langue hawaïenne, a été découvert le 19 octobre avec le télescope Pan-STARRS1 situé à Hawaï qui traque les objets croisant proche de la Terre. Immédiatement après sa découverte, d'autres télescopes autour du globe, dont le Très Grand Télescope de l'Observatoire européen austral dans le nord du Chili, se sont mis à observer l'astéroïde pour en déterminer les caractéristiques. Une équipe d'astronomes dirigée par Karen Meech de l'Institute for Astronomy à Hawaï a constaté que la luminosité de l'objet variait jusqu'à dix fois en puissance alors qu'il tourne sur lui-même toutes les 7,3 heures. Aucun astéroïde ou comète dans notre système solaire connaît une telle ampleur dans la variation de sa luminosité ou un tel ratio entre la longueur et la largeur, soulignent-ils.

Ni eau ni glace

Ces propriétés laissent penser que «Oumuamua» est dense et est formé de roches et peut-être aussi de métal. Mais il n'a ni eau ni glace et sa surface a été rougie par les effets des radiations cosmiques pendant des centaines de millions d'années. Quelques télescopes terrestres de grande puissance continuent à traquer l'astéroïde alors qu'il disparaît rapidement en s'éloignant de la Terre. Deux télescopes spatiaux de la Nasa, Hubble et Spitzer, le suivent cette semaine.

Le 20 novembre, l'objet voyageait à une vitesse de 38,3 kilomètres par seconde et se trouvait à environ 200 millions de km de la Terre. «Oumuamua» est passé dans l'orbite de Mars vers le 1er novembre et croisera à proximité de Jupiter en mai 2018 avant de poursuivre sa route au-delà de Saturne en janvier 2019 alors qu'il sortira de notre système solaire pour prendre la direction de la constellation de Pégase. Les observations avec des grands télescopes terrestres continueront jusqu'à ce que l'astéroïde devienne quasiment indétectable, soit après la mi-décembre.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Dan le 21.11.2017 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a pas vraiment pour habitude d'aller choper tout ce qui passe, maintenant si vous avez une idée pour aller attraper celui-là surtout n'hésitez pas ahah

  • Poussière le 21.11.2017 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce qui touche au système stellaire est vraiment passionnant, un objet qui voyage depuis des millions d'années..nous sommes vraiment peu de choses à cette échelle.....un grain de poussière dans la Galaxie.

  • Luxo le 21.11.2017 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    il est à nous! C'est dommage, notre pays à raté une bonne prise! Comment va on faire pour le ratrapper alors qu'il se déplace à 38 km par seconde pour le ramener chez nous? Va on laisser s'échapper un morceau de notre territoire? Surtout s il contient des métaux rares...

Les derniers commentaires

  • Le Dan le 21.11.2017 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a pas vraiment pour habitude d'aller choper tout ce qui passe, maintenant si vous avez une idée pour aller attraper celui-là surtout n'hésitez pas ahah

  • Poussière le 21.11.2017 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce qui touche au système stellaire est vraiment passionnant, un objet qui voyage depuis des millions d'années..nous sommes vraiment peu de choses à cette échelle.....un grain de poussière dans la Galaxie.

  • Luxo le 21.11.2017 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    il est à nous! C'est dommage, notre pays à raté une bonne prise! Comment va on faire pour le ratrapper alors qu'il se déplace à 38 km par seconde pour le ramener chez nous? Va on laisser s'échapper un morceau de notre territoire? Surtout s il contient des métaux rares...

    • Niet le 21.11.2017 11:36 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne faut surtout pas toucher à l'Univers!

    • Filax le 21.11.2017 22:31 Report dénoncer ce commentaire

      Il est à nous? Non il n'est à personne!