Tremblement de terre

21 novembre 2016 22:13; Act: 21.11.2016 23:17 Print

Une alerte au tsunami déclarée au Japon

Un fort tremblement de terre a été ressenti lundi soir dans le nord-est du Japon. Les autorités ont lancé une alerte au tsunami.

storybild

Les télévisions japonaises ont lancé l'alerte lundi.

op Däitsch
Une faute?

Un séisme de magnitude 7,3 s'est produit mardi matin à 5h59 (lundi à 21h59 au Luxembourg) dans le nord-est du Japon, au large de Fukushima, entraînant un risque de tsunami, selon l'Agence météorologique nationale. La secousse s'est produite à une profondeur de 10 km, avec un risque de vagues pouvant atteindre trois mètres par endroits, a précisé l'agence.

Le tremblement de terre a été vivement ressenti dans un large périmètre de l'île principale de Honshu, dont Tokyo, réveillant des millions d'habitants de la région qui avait déjà été dévastée par un énorme tsunami en mars 2011. Les opérateurs des centrales nucléaires ont déclaré observer les données dans leurs installations, dont les centrales Fukushima Faiichi, accidentée, et Fukushima Daini. Ils ont fait savoir, selon la chaîne publique NHK, qu'aucune anomalie nouvelle n'avait pour l'heure été relevée. Toutes les centrales de la région sont arrêtées. «Un tsunami arrive, fuyez, prévenez vos voisins», déclarait un commentateur de la chaîne publique qui a une mission d'intérêt général.

Aucune information de dégâts majeurs ou blessés n'a été rapportée dans l'immédiat, hormis un incendie dans une raffinerie. Une cellule de crise a été ouverte par le gouvernement pour donner des informations et consignes aux secours, aux localités et à leurs habitants. Cet épisode rappelle bien sûr le tsunami de février 2011, qui avait dévasté cette même ville de Fukushima. La centrale nucléaire avait notamment été touchée, provoquant la plus grosse catastrophe nucléaire de ces dernières années. Le séisme, de magnitude 9, avait tué quelque 18 000 personnes.

(L'essentiel/AFP)