Produit dangereux

14 mai 2019 08:55; Act: 14.05.2019 10:00 Print

Une amende de 2 milliards de dollars pour Monsanto

Un jury californien a exigé que le producteur du Roundup verse une somme stratosphérique à un couple atteint d'un cancer, du fait de la dangerosité du produit.

storybild

Bayer et Monsanto affirment toujours que le Roundup n'est pas un produit dangereux. (photo: AFP/Josh Edelson)

Sur ce sujet
Une faute?

Troisième revers judiciaire majeur pour le Roundup et son fabricant Monsanto, racheté par Bayer l'an dernier: lundi, un jury d'Oakland, aux États-Unis, a accordé deux milliards de dollars aux époux Pilliod, tous deux atteints d'un lymphome non-hodgkinien, au titre de dommages «punitifs» destinés à sanctionner Monsanto. Bayer, qui s'est dit dans un communiqué «déçu» et compte faire appel, affirme toujours que le Roundup et le glyphosate sont sans danger. Le Roundup, très lucratif, est vendu dans le monde entier depuis une quarantaine d'années.

«Nous aurions aimé que Monsanto nous prévienne, qu'il y ait quelque chose sur l'étiquette qui dise que cela pouvait causer le cancer, nous ne l'aurions pas utilisé», a déclaré d'une voix faible Alberta Pilliod, qui se déplace avec une canne, comme son mari. Le couple a commencé à utiliser le Roundup en 1982. Son mari a été diagnostiqué en 2011 et elle en 2015. «Ils ont vu les publicités à la télé et pensaient qu'ils pouvaient faire confiance à l'entreprise, ils avaient tort», a assené un de leurs conseils, Michael Miller. Le jury a aussi accordé 55 millions de dollars aux Pilliod à titre compensatoire (pertes économiques, préjudice moral...).

11 000 procédures en cours

Ce jugement est «le plus clair possible: Monsanto doit changer son comportement», a aussi déclaré un autre avocat, Brent Wisner, ajoutant que «Bayer avait fait une erreur» en rachetant Monsanto. Bayer a rappelé lundi que l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) avait réaffirmé fin avril que le glyphosate n'était «probablement pas cancérigène pour les humains». Accusant l'EPA et Monsanto de collusion, Me Wisner a affirmé que «l'EPA ne travaille pas pour le peuple américain, elle travaille pour Monsanto».

En août, Monsanto avait déjà été condamné à verser 289 millions de dollars à un jardinier atteint lui aussi de ce cancer, une somme réduite ensuite à 78 millions par une juge. L'horizon s'assombrit donc encore pour Bayer, pour lequel Monsanto, racheté pour 63 milliards d'euros, s'apparente de plus en plus à un boulet au pied: plus de 11 000 procédures contre le Roundup sont en cours aux États-Unis, ce qui pourrait pousser la firme à signer un accord amiable pour éviter tous ces procès.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Olivier le 14.05.2019 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    et pendant ce temps-là, l'Europe accepte toujours l'utilisation de ce produit par les agriculteurs, tout va bien

  • Tyllia le 14.05.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Et ce genre de jugement ne suffit pas à arrêter cette production? Vive les lobby pharmaceutiques à la Bayer! Vive le fric!

  • Le Suisse le 14.05.2019 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'accord avec Olivier !

Les derniers commentaires

  • Jean.m le 14.05.2019 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Sauf Bruxelles autorise cette firme à vendre leurs poisson en Europe,combien d’élues sont corrompu.

  • Monde à fric le 14.05.2019 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    Cette somme illogique est causée par une guerre financière, judiciaire et politique. La vie humaine n'intéresse plus ces personnes.

  • Immigré expatrié le 14.05.2019 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2 milliards d'euros contre 2 milliards d'humains.

  • murdok le 14.05.2019 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ces grands groupes l’argent sera toujours plus important que la vie humaine .

  • Filou le 14.05.2019 12:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est normal parce que bayer (firme europeenne) a rachete monsanto. Et 2 mia ce n'est pas assez a mon avis.