Afghanistan/Chine

23 septembre 2019 11:56; Act: 23.09.2019 12:15 Print

Une délégation de talibans a été reçue à Pékin

La Chine a indiqué, lundi, avoir reçu une délégation de talibans et dit espérer que les États-Unis poursuivraient les négociations avec le groupe de rebelles afghans.

storybild

La Chine partage une courte frontière de 76 km avec l'Afghanistan à ses confins du nord-ouest. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«La Chine a toujours été très attentive à la situation en Afghanistan et s'est engagée à promouvoir le processus de paix et de réconciliation» dans le pays, a souligné lors d'une conférence de presse régulière un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang. Le chef politique des talibans en charge des négociations des insurgés «Abdul Ghani Baradar (...) et plusieurs de ses assistants sont récemment venus en Chine pour des échanges» sur la situation en Afghanistan, a indiqué M. Geng, sans toutefois en préciser la date.

Le 7 septembre, à la surprise générale, Donald Trump avait mis fin aux discussions engagées depuis un an avec les talibans qui semblaient pourtant sur le point d'aboutir à un accord historique après 18 ans de conflit en Afghanistan. Le président des États-Unis avait justifié cette volte-face spectaculaire par la mort d'un soldat américain et de 11 autres personnes dans un attentat taliban deux jours avant à Kaboul.

Une frontière de 76 km

«Nous espérons que les États-Unis et les talibans afghans maintiendront la dynamique des négociations», a ajouté M. Geng. La veille, le porte-parole des talibans à Doha, Suhail Shaheen, avait indiqué sur Twitter qu'une délégation de neuf personnes s'était rendue à Pékin en visite officielle et avait été reçue dimanche par l'émissaire spécial pour l'Afghanistan, Deng Xijun.

En juin, la Chine avait rendu public un précédent déplacement dans le pays asiatique du groupe d'insurgés. La Chine, qui partage une courte frontière de 76 km avec l'Afghanistan à ses confins du nord-ouest, s'intéresse à ses ressources minérales et s'inquiète du vide sécuritaire qui pourrait se produire, après le départ des dernières unités combattantes américaines.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Resultat Nul le 23.09.2019 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    ça fait 18 ans que l'occident est en Afghanistan pour chasser et mettre fin au taliban...On a dépenser des milliards pour apporter la "paix" à ce pays, sans compter les soldats morts...Pour quel résultat??? Et mainteant ils négocient avec eux...Honteux!

  • Grand Maître le 23.09.2019 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas faire la paix avec ces monstres mas poursuivre la guerre. Lâcheté que de traiter avec eux! Ils ont tué combien de nos militaires, enfants de la liberté. Ces gens vivent dans l'obscurité depuis des siècles et on veut nous faire croire que mon peut vivre avec leur moeurs.....

  • Stéphanie le 23.09.2019 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une dictature qui reçoit des terroristes ? Ça va donner quoi cette rencontre ???

Les derniers commentaires

  • Angelo51 le 23.09.2019 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une frontière de 76 kilomètres avec des terroristes arriérés mérite une visite à Pékin ? La Chine déçoit beaucoup en ce moment car précédemment ces talibans auraient été écrasés ainsi que leur famille et sympathisants sans que le reste du monde ait su quoique ce soit.

  • Stéphanie le 23.09.2019 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une dictature qui reçoit des terroristes ? Ça va donner quoi cette rencontre ???

  • Grand Maître le 23.09.2019 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas faire la paix avec ces monstres mas poursuivre la guerre. Lâcheté que de traiter avec eux! Ils ont tué combien de nos militaires, enfants de la liberté. Ces gens vivent dans l'obscurité depuis des siècles et on veut nous faire croire que mon peut vivre avec leur moeurs.....

  • Resultat Nul le 23.09.2019 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    ça fait 18 ans que l'occident est en Afghanistan pour chasser et mettre fin au taliban...On a dépenser des milliards pour apporter la "paix" à ce pays, sans compter les soldats morts...Pour quel résultat??? Et mainteant ils négocient avec eux...Honteux!

    • FullmétalJF le 23.09.2019 16:21 Report dénoncer ce commentaire

      Le pays était d'abord détruit par l'URSS entre 1979 et 1989 qui a aussi perdu des milliards là-bas en apportant juste seulement la guerre, alors pointez les vrais responsables du chaos en Afghanistan, l'URSS ...

    • Loyaliste le 23.09.2019 20:50 Report dénoncer ce commentaire

      Pas les americain a bon ?