En Inde

04 juin 2019 09:16; Act: 04.06.2019 09:51 Print

Une femme décapitée en prenant l'ascenseur

Une femme de ménage de 48 ans a été victime d'un terrible accident d'ascenseur, la semaine dernière en Inde. Sa tête a été retrouvée au rez-de-chaussée, son corps au 3e étage.

Sur ce sujet
Une faute?

Un effroyable drame est survenu, lundi dernier, dans une usine de fabrication de plastique à Vadodara (est de l'Inde). Une femme de ménage de 48 ans s'est coincé la tête dans un ascenseur et a été décapitée, rapporte The Indian Express. Partie du rez-de-chaussée, la victime se rendait au troisième étage quand l'accident est survenu.

La police a expliqué avoir retrouvé la tête de la quadragénaire au rez-de-chaussée et son corps dans l'ascenseur, au troisième. Des écouteurs étaient encore insérés dans les oreilles de la malheureuse, et de la musique émanait de son téléphone, qui se trouvait encore dans sa main.

«Nous supposons qu'elle utilisait son téléphone»

Les circonstances du drame sont encore floues. Les autorités pensent que le câble des écouteurs a pu s'emmêler dans la grille du monte-charges. «L'ascenseur, qui n'a pas de toit, est utilisé spécifiquement pour le transport de marchandises. Nous supposons qu'elle utilisait son téléphone et qu'elle a essayé, distraitement, de mettre sa tête à l'extérieur de l'ascenseur, qui a commencé à monter. Et l'accident est arrivé», a expliqué l'officier M. N. Saporya.

Des témoins ont pour leur part raconté au «Times of India» qu'une fois montée dans l'ascenseur, la victime s'était agenouillée contre la grille et avait regardé vers le bas. C'est au moment où l'ascenseur arrivait à l'étage supérieur que la malheureuse aurait été décapitée. Une autopsie a été pratiquée et l'enquête suit son cours. Il s'agira notamment de déterminer si l'ascenseur était défectueux.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pedro 57 le 04.06.2019 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une bien triste histoire, mais après il ne faut pas oublier que ça s'est passé en Inde, là-bas les normes de sécurité ne sont pas aussi draconiennes que par chez nous.

  • Carlo Marxo le 04.06.2019 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons encore bcp trop d'accidents sur les chantiers mais quand même, nous avons la chance d'avoir des syndicats et des normes de sécurité au travail.. même si on peut toujours faire mieux

  • FullmétalJF le 04.06.2019 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un triste accident qui démontre que la réalité peut rejoindre voire dépasser la fiction.

Les derniers commentaires

  • FullmétalJF le 04.06.2019 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un triste accident qui démontre que la réalité peut rejoindre voire dépasser la fiction.

  • Pedro 57 le 04.06.2019 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une bien triste histoire, mais après il ne faut pas oublier que ça s'est passé en Inde, là-bas les normes de sécurité ne sont pas aussi draconiennes que par chez nous.

  • Carlo Marxo le 04.06.2019 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons encore bcp trop d'accidents sur les chantiers mais quand même, nous avons la chance d'avoir des syndicats et des normes de sécurité au travail.. même si on peut toujours faire mieux

    • Soyons prudents le 04.06.2019 11:23 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, nous avons de la chance ! Je pense qu'il faut rester prudents, et avec un peu de bon sens, on peut souvent éviter le pire. Observer les consignes de sécurité, c'est notre rôle.

    • Non Mais le 04.06.2019 18:14 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne s'agit nullement de chantiers ici!