En Chine

11 février 2019 20:43; Act: 12.02.2019 09:14 Print

Une fillette tombe dans l'enclos des pandas géants

Pour une raison inconnue, une fillette s'est retrouvée en fâcheuse posture, samedi en Chine, dans une réserve du Sichuan.

Sur ce sujet
Une faute?

Elle voulait voir des pandas de près, pas sûr qu'elle ait envie de remettre ça de sitôt. Une fillette a donné des sueurs froides aux nombreux visiteurs d'une réserve située dans la province du Sichuan (sud-ouest), samedi. L'enfant en manteau rouge est tombée dans l'enclos de trois pandas géants, des animaux en apparence inoffensifs mais qui peuvent s'avérer dangereux.

Les images montrent un agent de sécurité tendre désespérément une perche à la fillette, tandis qu'un des trois plantigrades s'approche pour observer la scène, a priori sans agressivité. Sous les yeux d'une foule de visiteurs, le gardien finit par se faufiler dans un trou pour tirer lui-même la petite de sa fâcheuse posture. Deux autres pandas s'étaient entre-temps approché du bord de l'enclos, mais eux aussi avaient l'air plus curieux que menaçants.

Une porte-parole de la réserve a défendu le dispositif de sécurité de l'enclos, affirmant que la barrière est «relativement haute», rapporte le «South China Morning Post». «À moins de grimper par-dessus, il est impossible de tomber», a-t-elle ajouté. Les images montrent cependant une clôture de seulement un mètre de haut, dont les trous permettent facilement à un enfant de se faufiler. On ignore comment la fillette est tombée dans l'enclos, mais ni elle, ni les animaux n'ont été blessés lors de l'incident.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • michel le 11.02.2019 21:19 Report dénoncer ce commentaire

    que de courageux;;;;pour aider;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

  • Henck le 12.02.2019 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    le panda reste un ours , il ya quelques vidéos "d agression" , le mieux s est de se tenir loin de ses pattes

  • Fin de citation le 12.02.2019 01:32 Report dénoncer ce commentaire

    Les zoos ne devraient plus exister.

Les derniers commentaires

  • yenamarre le 12.02.2019 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les parent étaient où pour ne pas faire attention à la petite??

  • DamnBro le 12.02.2019 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    On revit l'histoire de Harambe. Les parents de ces enfants sont irresponsables

  • Henck le 12.02.2019 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    le panda reste un ours , il ya quelques vidéos "d agression" , le mieux s est de se tenir loin de ses pattes

  • Fra57 le 12.02.2019 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Iles ont l'air inoffensifs. Mais............ Prudence

  • @fin de citation le 12.02.2019 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vous donne raison.C'est des animaux sauvages qui devraient vivre en liberté et il faudrait les aider et les proteger dans leur milieu naturel à savoir la nature plutôt q'être présenter comme bêtes de foire et faire de l'argent avec.De la cruauté autorisée.Et pour ceux qui tombent dans les enclos:Fallait pas y aller ou tout simplement faire attention!

    • _rqm le 12.02.2019 14:05 Report dénoncer ce commentaire

      En l'occurence, ce n'est pas de la cruauté, c'est un sanctuaire de + de 9000 km² dont la faune correspond a leur milieu de vie et ou les individus sont relachés des enclos aussitôt qu'ils sont autonomes. les dits encos qu'on voit ici ne sont qu'une infime partie du parc. :)