Au pays des conservateurs

18 juillet 2017 10:51; Act: 18.07.2017 16:22 Print

Une jupe toute simple met le feu à l'Arabie saoudite

La vidéo d'une jeune femme se baladant dans un village sans la tenue islamique obligatoire suscite de fortes réactions dans le pays.

storybild

La jeune femme a fait sensation en Arabie saoudite. Mais elle s'expose à de graves problèmes. (photo: Screenshot Snapchat)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La vidéo est tout ce qu'il y a de plus innocente. Elle montre une jeune femme de dos, marchant dans les ruelles d'un vieux fort, cheveux au vent et vêtue d'une jupe courte et d'un tee-shirt. Ces quelques secondes de la vie d'une femme mettent toutefois en émoi tout un pays car elles ont été tournées en Arabie saoudite.

La vidéo a été postée dimanche sur un compte Snapchat. Elle montre la femme déambulant à Ushayqir, un village dans la province de Najd, à une centaine de kilomètres de la capitale Riyad, explique le Washington Post. Il n'en fallait pas plus pour enflammer les réseaux sociaux du royaume wahhabite ultra-rigoriste.

L'Arabie saoudite exige que les femmes portent une abaya dans l'espace public, une espèce de grand voile ample souvent de couleur noir. La police ferme parfois les yeux dans les cas d'étrangères mais les citoyennes du royaume n'ont souvent pas le choix et le niqab (voile intégral qui ne laisse apparaître que les yeux à travers une fente) n'est pas une option pour bon nombre d'entre elles.

De nombreux internautes ont demandé à ce que la femme apparaissant sur la vidéo soit identifiée et jugée. Des utilisateurs des réseaux sociaux exigent que cette femme respecte les lois du royaume. «Comme nous respectons celles des pays dans lesquels nous voyageons», souligne Ibrahim al-Munayif sur son compte Twitter.

De nombreux soutiens

La jeune femme, pour le moment inconnue, décroche également de nombreux soutiens soulignant son courage. D'autres internautes rappellent que les autorités ne sont pas aussi strictes lorsqu'il s'agit d'épouses de dirigeants étrangers. Et de rappeler la robe que portait Melania Trump lors de sa visite en mai en Arabie saoudite.

La courageuse inconnue risque malheureusement gros aux yeux de la loi saoudienne. Selon le journal local Okaz, qui a flouté les jambes et les bras de la marcheuse, le gouverneur de la région et la police ont reçu l'ordre d'identifier la jeune femme et ceux qui ont réalisé la vidéo. La séquence fait également l'objet d'une enquête de la part de la police religieuse, comme elle l'a indiqué sur son compte Twitter.

(L'essentiel/smk)