Environnement/Covid-19

06 novembre 2020 22:04; Act: 06.11.2020 22:11 Print

Une meilleure qualité de l’air mais plus de plastique

Les mesures sanitaires prises à cause de la pandémie, comme les confinements, ont eu un impact favorable sur la pollution de l’air. Mais le recours aux plastiques à usage unique est en hausse.

storybild

Le suremballage est très prisé en ces temps de crise sanitaire. (photo: Hans Lucas via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les mesures pour lutter contre le Covid-19 ont permis en Europe une amélioration «provisoire» de la qualité de l’air, selon l’Agence européenne de l’environnement (EEA). Celle-ci a alerté jeudi sur la hausse de la consommation de plastique liée aux exigences sanitaires.

«La pandémie de Covid-19 et les restrictions imposées pour lutter contre la propagation de la maladie ont eu des effets positifs à court terme sur l’environnement en Europe (...), cependant, il y a eu des conséquences négatives telles que l’utilisation accrue de plastiques à usage unique», résume l’agence basée à Copenhague dans une note.

Parmi les points positifs, la concentration de dioxyde d’azote (NO2), gaz produit principalement par les véhicules et les centrales thermiques et pouvant causer une inflammation importante des voies respiratoires, a ainsi baissé de 61% en Espagne, 52% en France ou encore 48% en Italie au mois d’avril. Ces trois pays avaient mis en place des mesures drastiques de confinement. La pollution sonore est également présumée en baisse car corrélée aux émissions de NO2, explique l’agence.

Moins durable, moins circulaire

En revanche, la pandémie de Covid-19 a conduit à une «dépendance accrue aux plastiques à usage unique» en raison des nouvelles exigences d’hygiène, qui a contribué à une «augmentation de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre».

«La pandémie a entraîné une hausse soudaine de la demande mondiale d’équipements de protection individuelle, tels que masques, gants, blouses, désinfectant pour les mains en bouteille, etc», souligne l’agence. «La recrudescence de la demande pour ces produits pourrait remettre en question les efforts de l’UE pour réduire la pollution plastique et évoluer vers un système de plastique plus durable et circulaire», a-t-elle alerté.

(L'essentiel/ATS)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • n'importe quoi le 07.11.2020 05:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mes chers amies ils faut nous préparer aux prochaines échéances des confinement a venir pour que la planète respire mieux

  • philou le 07.11.2020 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le virus survit 7 jours sur le plastique c’est incohérent cet usage intempestif

  • Consommez Toujours le 07.11.2020 05:37 Report dénoncer ce commentaire

    Et il y en aura toujours plus.... il faut bien nourrir les poissons ;-)

Les derniers commentaires

  • philou le 07.11.2020 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le virus survit 7 jours sur le plastique c’est incohérent cet usage intempestif

  • Consommez Toujours le 07.11.2020 05:37 Report dénoncer ce commentaire

    Et il y en aura toujours plus.... il faut bien nourrir les poissons ;-)

  • n'importe quoi le 07.11.2020 05:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mes chers amies ils faut nous préparer aux prochaines échéances des confinement a venir pour que la planète respire mieux