À Cuba

23 octobre 2021 20:24; Act: 24.10.2021 20:46 Print

«Une peine pour l’exemple afin d’instiller la peur»

Un manifestant du 11 juillet a été condamné à 10 ans de prison samedi par un tribunal cubain. Une ONG dénonce une sentence «excessive».

storybild

Le 11 juillet, des milliers de Cubains étaient descendus dans la rue aux cris de «A bas la dictature» et «On a faim». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un manifestant, accusé notamment d’outrage et de trouble à l’ordre public, a été condamné à dix ans de prison, la plus lourde peine infligée à un participant aux manifestations inédites du 11 juillet à Cuba, a appris samedi l’AFP auprès de ses proches et d’une organisation de défense des droits humains.

«Lancer des pierres et des bouteilles»

Le tribunal de San José de las Lajas, à 35 km de La Havane, a condamné Roberto Pérez Fonseca, 38 ans, à «purger 10 ans» de prison pour les délits d’outrage, d’agression, de trouble à l’ordre public et d’incitation à commettre un délit, selon le jugement daté du 6 octobre et consulté par l’AFP.

Le trois juges du tribunal ont déclaré que le manifestant était coupable en s’appuyant sur le témoignage d’un policier local. Selon ce dernier, le 11 juillet, Roberto Pérez Fonseca «incitait les gens à se réunir, à lancer des pierres et des bouteilles». Le manifestant, père de deux enfants, avait été arrêté cinq jours plus tard par le policier au domicile de sa mère.

Portrait de Castro brisé

La peine «est excessive et viole toutes les garanties d’une procédure régulière», a réagi auprès de l’AFP Laritza Diversent, directrice Cubalex. Selon cette ONG de défense des droits humains, il s’agit de la plus lourde peine prononcée à ce jour à l’encontre d’un manifestant du 11 juillet.

Mme Diversent a dénoncé une peine «pour l’exemple» afin «d’instiller la peur et la crainte» dans la société. Selon Liset Fonseca, la mère du condamné, la lourdeur de la peine s’explique par le fait que son fils a brisé un portrait de Fidel Castro, le leader de la révolution cubaine. «Briser l’image, ça ne pardonne pas», estime-t-elle, indiquant que la famille compte faire appel de la décision.

Un millier d’arrestations

Le 11 juillet, des milliers de Cubains étaient descendus dans la rue aux cris de «A bas la dictature» et «On a faim». Ces manifestations inédites se sont soldées par un mort, des dizaines de blessés et près d’un millier d’arrestations. Environ 500 personnes sont toujours détenues.

Le gouvernement accuse les manifestants de vouloir renverser le pouvoir avec l’appui des Etats-Unis. L’ONG Human Rights Watch a accusé récemment le gouvernement d’avoir procédé à des détentions arbitraires, fait subir des mauvais traitements aux prisonniers et conduit des simulacres de procès. Cuba traverse une crise économique profonde avec une inflation galopante, exacerbée par la pandémie de Covid-19 et le renforcement de l’embargo américain, ce qui a aggravé les pénuries de nourriture et de médicaments.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Socialisme le 24.10.2021 03:58 Report dénoncer ce commentaire

    Cuba, le paradis des travailleurs.

  • doc le 24.10.2021 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si on veut un monde stable, il faut dégager tout les dictateurs au pouvoir, on Afrique, Asie, amérique centrale, ils volent tout l argent et ne font rien, si ce n'est pour se bâtir une armée autour d eux et d avoir les pleins pouvoirs.

  • Objectivement le 24.10.2021 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous auriez pu ajouter la France dans votre liste. Yeux crevés et mains arrachées, manifestants massacrés.

Les derniers commentaires

  • Objectivement le 24.10.2021 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous auriez pu ajouter la France dans votre liste. Yeux crevés et mains arrachées, manifestants massacrés.

  • Clavier le 24.10.2021 09:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien entendu, les bisounours, les partisans de gauche et autres, imbus d'admiration devant le "modèle socialiste cubain", se tairont..

    • Moi j'aime pas les mouchards le 24.10.2021 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a plus d'admirateurs de ce modèle, vous êtes 30 ans en retard mon pauvre. On n'admire plus Cuba, on est triste pour son peuple dirigé par des imbéciles retardés.

  • thierry le 24.10.2021 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    Occupons nous des dictatures ou l'on vit avant de s'exciter sur les autres dictatures

    • Moi j'aime pas les mouchards le 24.10.2021 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      Exact parce que on y rentre à grand pas dans la dictature.

  • doc le 24.10.2021 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si on veut un monde stable, il faut dégager tout les dictateurs au pouvoir, on Afrique, Asie, amérique centrale, ils volent tout l argent et ne font rien, si ce n'est pour se bâtir une armée autour d eux et d avoir les pleins pouvoirs.

  • Socialisme le 24.10.2021 03:58 Report dénoncer ce commentaire

    Cuba, le paradis des travailleurs.