Aux États-Unis

29 août 2019 07:06; Act: 29.08.2019 10:22 Print

Une policière virée pour une vidéo hot... à l'école

La police de Kissimmee (Floride) a viré une jeune femme en poste dans une école de la ville. Il est reproché à cette personne d'avoir tourné des images «hot» dans les toilettes de l'établissement.

Sur ce sujet
Une faute?

Une policière, en poste dans une école de Floride, a perdu son emploi après s'être un peu trop lâchée dans les toilettes de l'établissement. Il est reproché à cette personne rattachée au commissariat de Kissimmee d'avoir tourné une vidéo osée pendant un jour d'école, en décembre dernier. Les images montrent la jeune femme se toucher «d'une manière inappropriée» et uriner tout en s'adressant au destinataire, à savoir son mari, explique Fox News.

La police du comté d'Osceola est tombée sur cette vidéo et d'autres photos osées il y a quelques mois, en enquêtant sur un conflit entre la policière et son époux. Les toilettes réservées au personnel étaient verrouillées au moment où l'agente a tourné ces images, mais sa hiérarchie estime que son acte aurait pu l'empêcher de réagir rapidement si une urgence était survenue.

«Mon acte n'a fait de mal à personne»

Pour sa défense, la policière a affirmé que son mari l'avait forcée à réaliser ces images et qu'elle était victime de violences conjugales. «Le fait d'avoir envoyé cette vidéo n'a pas affecté mon habilité à faire mon travail. Et il est impératif de noter que mon acte n'a fait de mal à personne», a écrit l'agente, dans un rapport adressé à ses supérieurs. Rien n'y a fait: elle a perdu son travail.

«La sécurité et la sûreté de notre communauté, surtout en ce qui concerne nos enfants, est notre priorité absolue. Les agissements de cette agente, durant son service dans une école, ne reflètent pas notre philosophie. Par conséquent, cette personne a été congédiée», a fait savoir Jeffrey O'Dell, chef de la police de Kissimmee.

(L'essentiel/joc)