Tradition en Inde

17 janvier 2020 11:39; Act: 17.01.2020 11:59 Print

Une vingtaine de blessés dans des rodéos

Une vingtaine de personnes ont été blessées lors de la première journée d'un festival de rodéo traditionnel du sud de l'Inde, dénoncé par les défenseurs des animaux.

Sur ce sujet
Une faute?

Le festival annuel de jallikattu est extrêmement populaire dans les zones rurales de l'État du Tamil Nadu (sud-est). Il voit des jeunes hommes essayer de dompter à mains nues un taureau lâché en plein air. Lors de l'ouverture du festival, jeudi, dans la ville de Madurai, plus de 20 hommes ont été blessés tandis que 600 participants étaient aux prises avec des taureaux. Une spectatrice a également été blessée lorsqu'un taureau l'a heurtée près de la sortie, a rapporté l'agence Press Trust of India.

Les images montraient des jeunes hommes vêtus de bleu ou de jaune tenter de maîtriser des taureaux furieux. Ce sport a fait des dizaines de morts par le passé. Les organisations de défense des animaux soutiennent que les bovins sont maltraités, accusant leurs éleveurs de leur faire boire de l'alcool pour les rendre moins stables ou de leur lancer de la poudre de piment au visage, juste avant de les lâcher pour les énerver.

Événement interdit en 2014

«Leurs queues sont mordues, tordues et tirées pour les obliger à courir vers la foule menaçante», décrivait dans un rapport l'année dernière l'organisation People for Ethical Treatment of Animals (PETA). «Les taureaux paniqués fuyaient dans les rues des villages, blessant des curieux et en tuant même certains», ajoutait le texte.

La Cour suprême avait interdit cette activité sport en 2014 mais, suite à des manifestations, le gouvernement du Tamil Nadu a permis en 2017 la tenue du festival, estimant qu'il faisait partie de l'identité de la région.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pepito le 17.01.2020 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Très drôle de faire paniquer ainsi une pauvre bête ! Vraiment intelligent ! Ok ces choses la sont une tradition et je suis attaché aux traditions, seulement il faut savoir évoluer et vivre avec son temps, aujourd'hui les animaux devraient être un peu mieux respectés, c'est pas à dire qu'il manque des moyens de se divertir ! Cessons la corrida et toutes ces choses qui impliquent des animaux, déjà que nous les élevons dans le seul but de les manger un jour et aujourd'hui de manière totalement industrielle. Regagnons un peu d'humanité, remettons les animaux dans les praires ! Réduisons la viande.

  • Darwin le 17.01.2020 12:32 Report dénoncer ce commentaire

    Mais quelle horreur! Et je parle pour les taureaux! On ne se croirait pas en 2020 mais des siècles en arrière. Sinon pour les blessés, bah, sélection naturelle et juste retour du mal qui est fait à ces pauvres bêtes gratuitement! Je ne plaindrai jamais ces gens, que du contraire même!

  • le druide le 17.01.2020 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    pas de morts? bien dommage... cruauté envers les animaux non merci

Les derniers commentaires

  • kikou le 17.01.2020 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un peu extrême vos commentaires!!! Souhaiter la mort à ces personnes...je dirais que vois êtes même pires que ceux qui infligent ca aux animaux.

  • Pepito le 17.01.2020 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Très drôle de faire paniquer ainsi une pauvre bête ! Vraiment intelligent ! Ok ces choses la sont une tradition et je suis attaché aux traditions, seulement il faut savoir évoluer et vivre avec son temps, aujourd'hui les animaux devraient être un peu mieux respectés, c'est pas à dire qu'il manque des moyens de se divertir ! Cessons la corrida et toutes ces choses qui impliquent des animaux, déjà que nous les élevons dans le seul but de les manger un jour et aujourd'hui de manière totalement industrielle. Regagnons un peu d'humanité, remettons les animaux dans les praires ! Réduisons la viande.

  • Darwin le 17.01.2020 12:32 Report dénoncer ce commentaire

    Mais quelle horreur! Et je parle pour les taureaux! On ne se croirait pas en 2020 mais des siècles en arrière. Sinon pour les blessés, bah, sélection naturelle et juste retour du mal qui est fait à ces pauvres bêtes gratuitement! Je ne plaindrai jamais ces gens, que du contraire même!

  • le druide le 17.01.2020 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    pas de morts? bien dommage... cruauté envers les animaux non merci