Pakistan

13 mars 2021 19:30; Act: 13.03.2021 19:34 Print

Virés de l’uni pour une demande en mariage

L’université de Lahore a renvoyé deux étudiants qui s’étaient enlacés suite à une demande en mariage faite sur le campus.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans la vidéo, une étudiante met un genou à terre et demande en mariage son petit ami; on voit ensuite le couple s’étreindre et tenir un bouquet de fleurs tandis que des passants les félicitent ou filment la scène. Selon l’université de Lahore, le couple a agi «en violation des règles de l’université». Dans un communiqué vendredi, elle ajoute qu’ils ne se sont pas présentés à une réunion disciplinaire et ont été renvoyés pour «sérieuse infraction au code de conduite».

Au Pakistan, les démonstrations d’affection en public entre couples, qu’ils soient mariés ou non, sont considérées comme culturellement et religieusement inacceptables. Les deux étudiants renvoyés ont refusé de s’excuser. «Nous n’avons rien fait de mal et nous ne sommes pas désolés pour cela», a tweeté Hadiqa Javaid.

«Quelqu’un peut-il expliquer ce que nous avons fait de mal en faisant une demande en mariage publiquement à l’université de Lahore?», a renchéri sa fiancée Shehryar Ahmed, ajoutant que d’autres couples d’étudiants avaient fait comme eux par le passé. Ils ont ajouté avoir reçu des menaces sur Internet pour leur démonstration d’affection.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • murdok le 13.03.2021 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable, un pays qui condamne l’amour. Le monde va mal c’est triste.

  • Aaron le 13.03.2021 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 seul planète, 2 mondes distants

  • mogo le 14.03.2021 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'ils tuent quelqu'un ils seraient applaudis...c'est triste mais là réalité

Les derniers commentaires

  • ameli le 14.03.2021 21:29 Report dénoncer ce commentaire

    nous sommes en 2021….

  • Luxo le 14.03.2021 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    1. Au Pakistan, les démonstrations d’affection en public entre couples, qu’ils soient mariés ou non, sont considérées comme culturellement et religieusement inacceptables. On a une autre opinion la dessus soit, mais laissons leur penser ce qu'ils veulent. 2. Les deux étudiants renvoyés ont refusé de s’excuser. 3. ’ils ne se sont pas présentés à une réunion disciplinaire. Donc l'Uni ne les renvoie pas pour l'embrassade, mais par manque a ka regle. Un peu comme Navalny quoi!

  • Philo le 14.03.2021 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Un monde ou l’amour est facilement vu comme quantitatif. C’est a cause de cela que c’est interdit. A cause du sentiment de l'autrui que l’amour est limite par quantite, alors que religieusement l’amour appartient a tout le monde.

  • Un belge une fois le 14.03.2021 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sinon une demande en mariage ne se fait pas ds une chambre d'hotel Le trool

  • Un belge une fois le 14.03.2021 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon voyage en Afghanistan, Arabie saoudite, quatar, Pakistan et j'en passe Des destinations de rêves pour vous.....