Pollution

02 décembre 2021 07:41; Act: 02.12.2021 12:35 Print

Voici le plus gros producteur de déchets plastiques

Les États-Unis sont de loin le pays contribuant le plus à la pollution plastique dans le monde, selon un nouveau rapport publié mercredi.

storybild

Image d’illustration. (photo: Getty Images via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au total, les États-Unis ont généré environ 42 millions de tonnes de déchets plastiques en 2016, soit plus du double de la Chine et davantage que les pays de l’Union européenne combinés, selon une analyse des Académies nationales des sciences, de l’ingénierie et de la médecine. Or, les États-Unis représentent moins de 5% de la population mondiale.

En moyenne, chaque Américain génère 130 kilos de déchets plastiques par an, la deuxième position revenant au Royaume-Uni, avec 98 kilos annuels par personne. En France, la moyenne est de 43 kilos.

«Le succès de l’invention miraculeuse du plastique au XXe siècle a aussi produit un déluge de déchets plastiques à l’échelle mondiale, partout où nous regardons», a écrit Margaret Spring, présidente du comité d’experts ayant écrit ce rapport, commandé par le Congrès américain. Elle a qualifié le problème de «crise environnementale et sociale».

Au moins 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans l’océan chaque année dans le monde, soit l’équivalent d’un camion poubelle déchargé dans la mer toutes les minutes, selon le rapport. Tous les plastiques, y compris jetés sur la terre ferme, sont susceptibles de finir dans l’océan, via les rivières par exemple, ajoute-t-il.

Au rythme actuel, la quantité de plastique versé dans l’océan pourrait atteindre 53 millions de tonnes par an en 2030, soit la moitié du poids total de poissons pêché dans l’océan annuellement.

«Accablant»

Les recherches scientifiques ont montré que des centaines d’espèces sont susceptibles de se retrouver prises dans des déchets plastiques ou d’ingérer des microplastiques. Si la production de plastique a explosé, notamment depuis les années 1980, le développement du recyclage n’a, lui, pas suivi.

Le rapport recommande de développer une stratégie nationale aux États-Unis d’ici à la fin de l’année 2022. Il détaille plusieurs axes pour s’attaquer au problème, par exemple en instaurant une limite pour la production de plastique non recyclé, en capturant mieux le plastique dans l’environnement, ou en poussant le développement de substituts. Il recommande également de mieux collecter des données sur la génération de plastique, en identifiant par exemple les plus grosses sources de déchets.

«Il s’agit du rapport le plus complet et accablant sur la pollution plastique jamais publié», a réagi Judith Enk, présidente de l’association Beyond Plastics. «Nous ne pouvons plus ignorer le rôle des États-Unis dans la crise de la pollution plastique, l’une des menaces environnementales les plus grandes à laquelle nos océans et notre planète font face aujourd’hui», a également réagi Christy Leavitt, directrice de la campagne sur les plastiques au sein de l’ONG Oceana.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Motmot le 02.12.2021 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Mmmm. J'ai de gros doutes sur cet article. Ayant vécu aux USA, je trouve qu'il y a moins de plastique que par chez nous, rien que pour les emballages, c'est en vrac ou en sachet carton/papier, beaucoup plus qu'ici... J'aurais vu le Japon en première position, combinis (donc achat pratiquement au jour le jour, un produit (fruit, légume, viande...) emballé individuellement dans une barquette plastique de +sieurs pièces, qui est en plus cellophanée, 3-4 couches de plastique facile... Maintenant oui d'une façon ou de l'autre on abuse n'importe où et n'importe comment du plastique c'est sûr.

  • j6pierre le 02.12.2021 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour, nous les humains auront le retour de bâton de Dame Nature et ça va faire mal !!!! La souffrance du végétal et de l'animal ne va pas durer éternellement.

  • gazeleau le 02.12.2021 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    L'avénement du tout jetable, du "rachetez neuf! Les pièces de rechange ne se font plus!"

Les derniers commentaires

  • bob le 02.12.2021 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et entretemps Coca Cola et Nestlé affluent le monde avec des bouteilles en plastique.

  • j6pierre le 02.12.2021 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour, nous les humains auront le retour de bâton de Dame Nature et ça va faire mal !!!! La souffrance du végétal et de l'animal ne va pas durer éternellement.

  • jeff le 02.12.2021 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    les plus gros pollueurs de la planète en commençant déjà par les voitures

    • trop.c.trop le 02.12.2021 11:18 Report dénoncer ce commentaire

      faux... transport maritime, aviation, data center, agriculture

  • Louis le 02.12.2021 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Et les 10 fleuves qui charrient 90% des plastiques dans les océans sont en Asie et en Afrique... Mais on va encore taper sur les Occidentaux, c'est plus facile de les taxer et de manipuler leurs émotions ;).

  • Motmot le 02.12.2021 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Mmmm. J'ai de gros doutes sur cet article. Ayant vécu aux USA, je trouve qu'il y a moins de plastique que par chez nous, rien que pour les emballages, c'est en vrac ou en sachet carton/papier, beaucoup plus qu'ici... J'aurais vu le Japon en première position, combinis (donc achat pratiquement au jour le jour, un produit (fruit, légume, viande...) emballé individuellement dans une barquette plastique de +sieurs pièces, qui est en plus cellophanée, 3-4 couches de plastique facile... Maintenant oui d'une façon ou de l'autre on abuse n'importe où et n'importe comment du plastique c'est sûr.