Thomas Pesquet

28 octobre 2021 12:34; Act: 28.10.2021 12:56 Print

«Voir la planète de son hublot, ça fait réfléchir»

À l’approche de la Conférence tant attendue sur le climat, l’astronaute français livre ses impressions. Depuis l’espace, il a pu observer les récentes catastrophes climatiques.

storybild

La capsule avec les astronautes à son bord, dont Thomas Pesquet. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

À 400 km d’altitude, Thomas Pesquet a été un témoin spécial des catastrophes qui ont frappé la Terre ces six derniers mois. Depuis la Station spatiale internationale, où il termine sa deuxième mission, l’astronaute français a confié à l’AFP ses inquiétudes pour l’avenir de la planète bleue, à l’approche de la COP26.

Quelles images de catastrophes naturelles vous ont le plus marqué?

Les ouragans et les feux de forêts. Je n’avais jamais assisté à ça, des feux d’une ampleur incroyable, avec des colonnes de fumée qu’on voyait depuis l’espace pendant des jours et des jours... C’était impressionnant de se dire l’énergie qui était dégagée et les dégâts provoqués pour les gens qui avaient la malchance d’être sur la trajectoire. On a aussi vu une succession de tempêtes tropicales, extrêmement impressionnantes, on pouvait quasiment regarder dans l’œil du cyclone. Ce sont des murs de nuages d’une puissance phénoménale, de plus en plus fréquents, de plus en plus destructeurs.

Voir la Terre d’en haut une deuxième fois, à cinq années d’écart, a-t-il renforcé votre conscience de sa fragilité?

Oui, clairement. Voir la planète depuis son hublot, ça fait réfléchir. Mais il suffit de la voir une fois en fait: on peut séjourner seulement deux jours dans l’espace, le simple fait de prendre du recul, de voir la fragilité de l’atmosphère, cette bulle de savon qui nous préserve de l’impossibilité de la vie en milieu spatial, cette oasis incroyable... ça marque à vie.

«L'urgence, c'est de sortir du tout carbone»

Qu’est-ce qui vous inquiète le plus à court terme? Quelles sont les mesures d’urgence à prendre contre le réchauffement climatique?

Ce qui m’inquiète le plus, c’est qu’on n’arrive pas à s’entendre au niveau international, et que les questions économiques priment toujours les questions environnementales. Or, c’est un raisonnement court-termiste puisque sur le long terme, les profits des entreprises sont directement menacés par le changement climatique. Quand on voit que la Grande Barrière de corail australienne n’a pas été placée sur la liste des sites en péril (du patrimoine mondial de l’Unesco, ndlr) suite à la pression du gouvernement australien, on se dit quelles priorités ne sont pas les bonnes et c’est inquiétant.

La première chose à faire, c’est d’écouter les experts, pour qui c’est le travail d’une vie entière d’apporter des réponses, au niveau local, régional, national, global. Il faut essayer de les mettre en œuvre. L’urgence, c’est de sortir du tout carbone. Il faut donner la priorité à l’énergie renouvelable ou décarbonnée... Et puis, il faut des mesures contraignantes, à savoir des engagements internationaux auxquels les pays sont tenus. C’est à ça que sert un forum comme la Cop26.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Proverbe amérindien le 28.10.2021 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre,pollué la dernière goutte d'eau ,tué le dernier animal et pêché le dernier poisson,alors il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible.

  • payetonmelon le 28.10.2021 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour un homme comme Thomas c'est normal, mais pour les Musk, Bezos et compagnie... ils en ont rien à cirer

  • Kcinnay le 27.11.2021 03:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit ????

Les derniers commentaires

  • Kcinnay le 27.11.2021 03:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit ????

  • DIGOS le 28.10.2021 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le trucage des américains pour faire croire qu’ils étaient sur la lune:-)!

  • payetonmelon le 28.10.2021 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour un homme comme Thomas c'est normal, mais pour les Musk, Bezos et compagnie... ils en ont rien à cirer

  • ma jo le 28.10.2021 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Proverbe américain: les riches grâce à l argent vont détruire la planète

  • ma jo le 28.10.2021 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui prendre moins l avion ..

    • thierry igor le 28.10.2021 19:07 Report dénoncer ce commentaire

      commence par les bateaux