Aux États-Unis

14 mai 2019 13:20; Act: 14.05.2019 14:24 Print

Vol retardé, le pilote arrêté pour meurtre

Un commandant de bord de 51 ans a été interpellé samedi, dans un aéroport du Kentucky. Il est soupçonné d'avoir commis un triple meurtre en 2015.

Sur ce sujet
Une faute?

Scène surréaliste, samedi, à une porte d'embarquement de l'aéroport de Louisville (Kentucky). Des passagers s'apprêtaient à monter dans un vol American Airlines qui devait les emmener en Caroline du Nord, quand ils ont senti que quelque chose se tramait. «Cela se voyait que les employés savaient qu'il se passait un truc», raconte Frances à la chaîne WDRB. Le suspense n'aura finalement pas duré trop longtemps: le pilote qui devait prendre les commandes de l'appareil venait d'être arrêté à l'aéroport.

Dans un premier temps, les voyageurs ont pensé qu'il s'agissait d'une affaire d'alcool au travail. En réalité, Christian Richard Martin a été interpellé pour un triple meurtre survenu en novembre 2015 dans la petite ville de Pembroke (Kentucky). À cette époque-là, le corps de Calvin Philipps avait été découvert dans sa cave, tué par balle.

Suspect depuis le début

La femme de celui-ci et un voisin avaient également été retrouvés dans une voiture carbonisée. Le mobile de ces meurtres n'est pas connu, mais il est possible que Calvin Philipps ait été témoin d'une précédente affaire impliquant le pilote de ligne. Le commandant de bord âgé de 51 ans était considéré comme suspect depuis le début de l'enquête.

American Airlines a confirmé que Martin travaillait pour la compagnie depuis janvier 2018. L'entreprise s'est dite «profondément attristée» par cette histoire. «Notre engagement pour la sécurité de nos clients et des membres de notre équipe est inébranlable et nous fournirons toute l'aide nécessaire à l'enquête», a fait savoir la compagnie. Les passagers, eux, se remettent lentement de leurs émotions: «C'est quelque chose que l'on voit normalement dans les films. Cela fait peur de penser que c'est arrivé il y a si longtemps et qu'ils ne l'arrêtent que maintenant», confie Ashley.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Suisse le 14.05.2019 20:55 Report dénoncer ce commentaire

    OK belle histoire! Maintenant redevenons sérieux! Est ce que le pilote a été remplacé, est ce que l'avion est parti ou bien est ce que les passagers ont dû attendre plusieurs heures!

Les derniers commentaires

  • Le Suisse le 14.05.2019 20:55 Report dénoncer ce commentaire

    OK belle histoire! Maintenant redevenons sérieux! Est ce que le pilote a été remplacé, est ce que l'avion est parti ou bien est ce que les passagers ont dû attendre plusieurs heures!