Diplomatie

05 août 2020 08:05; Act: 05.08.2020 11:14 Print

Washington fait un geste fort envers Taïwan

Les États-Unis enverront prochainement, à Taïwan, leur délégation la plus éminente depuis qu’ils ont cessé en 1979 de reconnaître diplomatiquement l’île.

storybild

Les États-Unis demeurent le premier fournisseur d’armes de Taïwan mais ont traditionnellement été prudents dans la nature des contacts officiels bilatéraux. (Photo Philip FONG / AFP) (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les États-Unis enverront prochainement à Taïwan leur délégation la plus éminente depuis qu’ils ont cessé en 1979 de reconnaître diplomatiquement l’île, un geste qui risque d’aggraver les tensions sino-américaines. Le bureau américain s’occupant des relations commerciales avec Taïwan a confirmé que le secrétaire américain à la Santé, Alex Azar, prendrait la tête de la délégation qui se rendra sur l’île.

«Ceci marque (…) la première visite d’un membre du gouvernement en six ans», a déclaré l’Institut américain de Taïwan, ajoutant qu’aucun membre du gouvernement américain d’un tel rang ne s’y était rendu «depuis 1979». C’est cette année-là que les États-Unis avaient rompu leurs relations diplomatiques avec Taïpei, afin de reconnaître le gouvernement communiste basé à Pékin comme le seul représentant de la Chine. Ils restent toutefois, avec une certaine ambiguïté, l’allié le plus puissant du territoire insulaire et son principal fournisseur d’armes.

Taïwan a confirmé la prochaine visite, précisant qu’Alex Azar rencontrerait à cette occasion la présidente Tsai Ing-wen.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le vrai le 05.08.2020 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut absolument soutenir la démocratie de Taïwan, menacée de toutes parts, et renforcer les liens entre Taïwan et l'Europe aussi ... Pensons qu'ils ont eux aussi fourni beaucoup de matériel médical pour nous aider dans la crise Corona !

  • Palamunitan le 05.08.2020 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SUPER !

  • le viet le 05.08.2020 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour de l'argent (le commerce), les USA avec Henry Kissinger ont laissé tombé le Viêt-Nam du Sud et Taïwan à cette époque

Les derniers commentaires

  • TontonB le 05.08.2020 19:01 Report dénoncer ce commentaire

    Made in Taiwan, Made in Hong Kong, Made in China ... c'est toujours la même camelote. Soutenons plutôt nos économies européennes ...

  • Palamunitan le 05.08.2020 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SUPER !

  • Grand Maître le vrai le 05.08.2020 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut absolument soutenir la démocratie de Taïwan, menacée de toutes parts, et renforcer les liens entre Taïwan et l'Europe aussi ... Pensons qu'ils ont eux aussi fourni beaucoup de matériel médical pour nous aider dans la crise Corona !

    • Le viet le 05.08.2020 14:01 Report dénoncer ce commentaire

      Dommage que les médias en Occident n'en parlent pas souvent de ce pays ...

  • le viet le 05.08.2020 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour de l'argent (le commerce), les USA avec Henry Kissinger ont laissé tombé le Viêt-Nam du Sud et Taïwan à cette époque

    • Historien honnête le 05.08.2020 13:00 Report dénoncer ce commentaire

      Les vrais vietnamiens se soulagent que les Américains se sont retirés de leur pays après y avoir largué des milliers de tonnes de bombes et tué plus de 300,000 victimes.

    • Le viet le 05.08.2020 14:44 Report dénoncer ce commentaire

      Vous oubliez les vietnamiens qui ont fui ce régime communiste autoritaire par bateau (les boat people). La plupart d'entre-eux étaient juste des civils. En lisant les témoignages, certains ont souffert dans des camps de rééducation, d'autres sont devenus des citoyens de second zone. Vous devez lire leur témoignages. Un qui est intéressant est celui d'un ex-colonel (Bui Tin) qui a demandé asile en France dans les années 90. Au lieu de réunifier le pays, ce régime nous a divisé par sa brutalité à cette époque. La diaspora n'accepte pas le drapeau rouge