Un an après le Covid-19

23 janvier 2021 16:36; Act: 23.01.2021 16:38 Print

Wuhan est à nouveau emportée par la foule

La ville de Wuhan (Chine) a retrouvé une vie quasi normale, un an après sa mise en quarantaine. Mais certains indices rappellent que le Covid-19 s’y est manifesté en premier, avant d’entamer ses ravages dans le monde entier.

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a foule dans les centres commerciaux et des embouteillages dans les rues de Wuhan, où rien ne rappelle que la cité du centre de la Chine marquera samedi le 1er anniversaire de son confinement, le 23 janvier 2020.

Dans la métropole de 11 millions d’habitants, l’ambiance habituelle est revenue comme ailleurs en Chine, où l’épidémie a été pratiquement maîtrisée dès le printemps dernier. L’ambiance de ville fantôme et de chaos dans les hôpitaux est bel et bien oubliée.

Signe toutefois que la prudence reste de mise: beaucoup d’habitants continuent à porter un masque – il y a un an, très peu d’entre eux avaient eu ce réflexe avant la mise en quarantaine, faute parfois d’avoir entendu parler du mystérieux virus.

Pas de cas depuis mai

Ces dernières semaines, des regains épidémiques très limités se sont manifestés dans plusieurs régions du pays, mais pas au Hubei, la province dont Wuhan est la capitale. Après 76 jours de quarantaine, ses habitants fanfaronnent volontiers en affirmant que leur ville est désormais la plus sûre du monde. Il est vrai que le Hubei n’a plus rapporté de nouveau cas de Covid-19 depuis mai dernier.

Mais l’arrivée la semaine dernière d’une équipe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est venue rappeler que la ville des bords du Yangtsé est au centre de l’enquête internationale sur l’origine du virus.

Marché aux animaux fermé

Témoin de l’explosion de l’épidémie, le vaste marché Huanan, où étaient vendus vivants des animaux sauvages, reste fermé derrière une longue palissade bleue.

Le premier mort connu du Covid-19, un homme de 61 ans, avait l’habitude d’y faire ses courses. Mais des experts estiment que le nouveau coronavirus a pu apparaître ailleurs.

(L'essentiel/AFP/lph)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonsens le 24.01.2021 03:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a pas de propagande Chinoise sur ce sujet là. C’est vous qui êtes victime de votre propre contre propagande européenne

  • seb le 23.01.2021 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et chez nous à quand le retour à la normale ....

  • kenny le 23.01.2021 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    et nous on nous confinera encore et encore

Les derniers commentaires

  • cinco estrelas le 27.01.2021 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il ne faut oublier que le virus est apparu à Wuhan mais importer par les français Institut pasteur!!

  • LuxEx-B le 24.01.2021 23:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nostradamus avait prévus des évènements cata., pour le monde pour les années 20,21,22...... lisez et préparez vous avec modération si vous le souhaité

  • sandy le 24.01.2021 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @alexandre . Oui pour moi aussi fini le made in china et même ci ça me plait je n’achète plus !!! Malheureusement nous sommes très peu à boycotter

  • sandy le 24.01.2021 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y avait que TRUMP qui pouvait les faire payer !!! Voilà ils revivent les chinois et nous ont crèvent ( les faillites des commerçants,nos confinements , les étudiants qui dépriment, nos MORTS etc ....) Quand vont-ils payer ???

  • Maria.weber le 24.01.2021 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils onts donné leurs VIRUS a la Planeta maintenant ils nous montre que ils débarrasse des leurs VIRUS et que ils peuvent fête sans problème