Mise en garde mondiale

23 mars 2018 07:17; Act: 23.03.2018 09:35 Print

Zèbres et girafes vont s'éteindre sous nos yeux?

La majorité des 101 espèces de grands herbivores et carnivores terrestres sont en danger, et certaines sont d'ores et déjà condamnées à l'extinction.

storybild

Les scientifiques sont d'accord pour dire qu'une nouvelle «extinction de masse» a commencé. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Fauves, ours, loups, mais aussi bisons, zèbres, rhinocéros, éléphants, girafes, hippopotames, grands singes... Selon la définition communément acceptée, la «mégafaune» terrestre inclut carnivores d'au moins 15 kilos et grands herbivores de plus de 100 kilos, soit un total relativement modeste de 101 espèces. Mais trois-cinquièmes de ces créatures emblématiques sont classées comme menacées par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), dont plus d'une dizaine dans la catégorie «en danger critique» ou «éteinte à l'état sauvage».

«Les scientifiques en charge de la conservation vont bientôt être occupés à écrire des nécrologies pour des espèces ou des sous-espèces de mégafaune au fur et à mesure qu'elles disparaissent de la planète», se lamente Bill Ripple, de l'université de l'Oregon, principal auteur d'un appel signé en décembre par plus de 15 000 de ses collègues mettant en garde l'humanité.

90% de lions et rhinos en moins

Nouvelle mauvaise nouvelle cette semaine: Sudan, le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord est mort à l'âge de 45 ans dans un zoo au Kenya, alors qu'il restait encore au moins 700 de ses congénères dans la nature au moment de sa naissance. Alors les spécialistes, autrefois mesurés, ne mâchent plus leurs mots. Pour les uns, l'antilope Addax du Sahara est «vouée à l'extinction». Pour d'autres, le gorille de l'Est, aussi chassé pour sa viande, «n'est qu'à un pas» de la disparition, comme les orangs-outans de Bornéo et Sumatra.

Des animaux fascinants encore suffisamment nombreux pour attirer des millions de touristes en Afrique chaque année sont aussi en déclin. Les populations de lions, rhinocéros et guépards ont ainsi chuté de plus de 90% au cours du siècle dernier; le nombre de girafes, désormais classées «vulnérables», a baissé de 40% en 30 ans ; et 30% des ours polaires risquent de disparaître d'ici le milieu du XXIe siècle.

«Il est très possible que nous voyions ces géants s'éteindre dans la nature pendant notre vie, sous nos yeux», explique la directrice de l'IUCN, Inger Andersen. Les scientifiques sont d'accord pour dire qu'une nouvelle «extinction de masse» a commencé, qui voit des espèces de toutes sortes et de toutes tailles disparaître 100 fois plus vite que la normale. La Terre a connu jusqu'à présent cinq extinctions de masse, la dernière en date, celle des dinosaures, remontant à 66 millions d'années.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Triste monde le 23.03.2018 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    une fois qu'il n'y aura plus d'animaux sur terre à part des vaches, nous pourront alors enfin tout bétonner et survivre à nos cancers dans ce manifique paradis gris avec des routes et autoroutes à 20 bandes puant la pollution.

  • lora le 23.03.2018 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps, certains s’amusent à engranger de l’argent ou à jouer à la gué-guerre.

  • The best le 23.03.2018 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que personne n'est surpris d'un tel verdict...

Les derniers commentaires

  • Baron Rouge le 23.03.2018 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’humanité aussi est au bord de l’extinction... amen !!!

  • Full-Ice le 23.03.2018 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un peu et nous serons les prochains sur la liste, l’Homme ne retient jamais les leçons. Au final la gagnante sera la planète, elle renaîtra toujours.

  • 57 le 23.03.2018 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est pas les africains le problème, c'est nous les européens, les américains qui sont le problème en polluant toujours plus. En y allant pour faire la chasse aux lions,tigres.... pour mettre leurs têtes comme trophées dans une maison. En allant cultiver chez eux, car là haut c'est moins chères... on détruit leurs pays et leurs environnements

    • ben voyons le 24.03.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

      57 votre vision du monde est caricaturale et incomplete. les 1,2 milliards de gentils africains sont assez grands pour détruire leur environnement, bouffer leur animaux tout seuls, et s'exploiter entre eux

  • observateur le 23.03.2018 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr pascale si les ours polaire s'éteigne c'est la fautes des africains. (y)

  • TeleRealité le 23.03.2018 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    Certains s'en offusquent pas. Normal oui lorsque l'on voit que les articles concernant la jet-set, la téléréalisté sont plus importants.