Donald Trump

10 septembre 2021 21:49; Act: 11.09.2021 20:11 Print

«Zuckerberg venait pour me lécher le c**»

Privé des principaux réseaux sociaux depuis janvier, l’ex-président américain s’est lâché à propos du PDG de Facebook, jeudi soir sur «Fox News».

Sur ce sujet
Une faute?

Banni de Facebook, Instagram et Twitter après les émeutes du 6 janvier dernier au Capitole, Donald Trump est visiblement encore très remonté. Lors d’une interview accordée à Greg Gutfeld sur Fox News jeudi soir, l’ex-président américain n’a pas caché son amertume vis-à-vis de Mark Zuckerberg, cofondateur et patron de Facebook. «Il venait parfois à la Maison-Blanche pour me lécher le c**», a lancé tout de go le républicain, provoquant des rires dans l’assistance.

Sur sa lancée, Trump a ajouté: «Et je me disais: Oh c’est sympa. Le PDG de Facebook vient avec sa charmante femme! Ils viennent et soupent avec moi à la Maison-Blanche. Et ensuite, on a vu ce qu’ils ont fait à moi et à des républicains, et c’est un peu fou. Mais c’est comme ça que le monde fonctionne.» Le 7 janvier, Mark Zuckerberg avait annoncé que Facebook bannissait Donald Trump, accusé d’avoir encouragé ses partisans à envahir le Capitole.

Twitter, l’outil de communication préféré du milliardaire, en avait fait de même. Un sacré coup dur pour le républicain, qui comptait 89 millions d’abonnés sur le réseau social à l’oiseau bleu. L’intéressé estime toutefois que dans cette histoire, ce n’est pas lui, le perdant: «Quand je me suis lancé sur Twitter il y a 12 ans, ça ne marchait pas. Et c’est devenu un succès et de nombreuses personnes ont dit que c’était en grande partie grâce à moi. (…) Beaucoup de gens pensent que Twitter était mauvais pour moi, mais je ne suis pas d’accord. Je pense que c’était bon pour moi. (…) Je ne veux me vanter, mais les gens disent que c’est devenu très ennuyeux», s’est félicité l’ex-président.

(L'essentiel/joc)