Accord pétrolier

09 mai 2014 10:00; Act: 08.05.2014 20:06 Print

Niel Petroleum s'associe avec le Koweït

LUXEMBOURG - Niel Petroleum a noué un partenariat à trois pour l’exploitation et l’export de pétrole koweïtien.

storybild

William C. Kelleher et Peter R. Sztyk (New World), le Dr Alfahaid (Al Maraam), Nicolas Bourg et Laurent Foucher (Niel Petroleum). (photo: L'essentiel)

  • par e-mail

Fortement présente sur le continent africain, Niel Petroleum, active dans l’exploration et la production d’hydrocarbures, vient de s’ouvrir les portes du Koweït et des pays du Golfe. La société luxembourgeoise a conclu jeudi un partenariat avec Al Maraam, une compagnie koweïtienne possédant une licence lui permettant la prospection, l’exploitation et la vente à l’international de pétrole.

«C’est une licence rare et importante car elle permet d’exporter. Le Koweït veut produire 4 millions de barils par jour d’ici quatre ans, contre 2,8 millions aujourd’hui. Nous avons une part de ce marché», salue le Dr Alfahaid, actionnaire représentant jeudi Al Maraam à Luxembourg. Sa participation, à titre privé, de 20 millions de dollars américains lui permet d’entrer à hauteur de 20 % dans le capital de Niel. Cette dernière peut ainsi finaliser sa prise de participation à 75 % dans le britannique New World Oil and Gas, spécialisé dans l’exploitation d’hydrocarbures.

Pour 5 millions d’euros, New World acquiert 49 % des parts d’Al Maraam et 60 % de ses intérêts économiques. Le groupe d’expertise technique et financière ainsi créé doit permettre de rentabiliser au mieux les licences d’Al Maraam. «Il est impossible de calculer précisément le retour sur investissement, mais le forage au Koweït est sans risque et il y a peu d’échec. La question est de savoir si cela sera positif ou très positif», résume Laurent Foucher, président de Neil Petroleum.

Mathieu Vacon