Brexit

10 novembre 2017 14:00; Act: 10.11.2017 14:38 Print

L'UE veut une réponse d'ici deux semaines

Bruxelles exige que Londres se prononce sur le règlement de la facture du Brexit avant d'ouvrir une nouvelle phase des négociations.

storybild

David Davis, négociateur en chef du Royaume-Uni pour le Brexit (à gauche) et Michel Barnier, négociateur en chef de l'Union européenne. (photo: AFP/Emmanuel Dunand)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le négociateur en chef de l'Union européenne (UE), Michel Barnier, a souhaité ce vendredi obtenir une réponse du Royaume-Uni sur le règlement de la facture du Brexit d'ici deux semaines, avant de passer éventuellement à la prochaine phase des négociations, le mois prochain.

«Oui», a répondu M. Barnier lorsqu'on lui a demandé s'il attendait «d'ici deux semaines» une réponse de Londres sur le règlement financier du divorce (estimé à 60 milliards d'euros par l'UE) afin de pouvoir ouvrir les tractations commerciales réclamées avec impatience par Londres, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Par ailleurs, Londres a exclu ce vendredi que les solutions envisagées pour éviter le retour d'une frontière «dure» entre l'Irlande et l'Irlande du Nord entraînent «la création d'une nouvelle frontière à l'intérieur du Royaume-Uni».
«Nous reconnaissons le besoin de solutions spécifiques pour les circonstances uniques de l'Irlande du Nord», a déclaré le ministre britannique chargé du Brexit, David Davis.

(L'essentiel/nxp/afp)